dimanche 22 novembre 2009

Restaurant La Forge - 06 600 Antibes



Paradoxe et tradition

Une déco rustique, des pierres apparentes, des nappes blanches, quoi de plus banal en somme ! C’est ainsi que nous avons été amenés à vérifier la rumeur. Jeff, un ancien directeur du Feu Follet à Mougins, et son associée Barbara, dirige non sans talent cette auberge du vieil Antibes qui fait dans le traditionnel. L’amour de caille et sa farce au foie gras est assez légère, mais un peu « transie » de froid ! Le foie gras poêlé est cuit comme il se doit ni trop ni top peu, et n’a pas à subir de critiques majeures. Quant au mi-cuit il est parfaitement honorable avec son délicieux et surprenant chutney de poire. La sole meunière ne fait certes pas 400 grs comme annoncé mais elle demeure, malgré tout, irréprochable, avec ses haricots plats, brocolis et autres pommes rattes. Le filet de bœuf est Rossini, bleu à cœur avec son foie gras et ses légumes du jour, mais la tranche de pain de mie grillée n’offrait véritablement aucun intérêt ! Le quasi de veau que nous attendions généreux et authentique, s’est révélé assez décevant ! Seul un émincé de quasi de veau, à peine rosé, et à l’évidence réchauffé, recouvert d’une sauce crème, nous a été amené en ses lieu et place. Ni catastrophique ni succulent ! Par contre, le Corton Clos du roi – Grand Cru – Remoissenet 2001 était, quant à lui, sans reproche. Et puis, les profiteroles se sont laissées manger sans réelle « conviction », tout comme le millefeuille aux trois chocolat qui aurait été fait fort correct mais dont le granité à la menthe (plus eau que menthe, d’ailleurs) n’offrait pas de grande originalité. Le tiramisu s’est, a contrario, révélé assez goûteux et onctueux sans, toutefois, atteindre des sommets.

Restaurant La forge
10, rue Aubernon – 06 600 Antibes – Tel : 04 93 67 17 16

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire