dimanche 7 février 2010

La mère Germaine - 06 230 Villefranche-sur-Mer







Une fabuleuse histoire

Germaine était une fille du peuple et sa rencontre avec ce petit port de pêche, véritable décor théâtral suspendu entre terre, mer et ciel, allait voir naître, en 1938, un restaurant essentiellement fréquenté par des marins et des officiers de l’US Navy. Au jour d’aujourd’hui, Rémy Blouin, gendre de Germaine, (qu’il n’a finalement jamais connu), a repris « majestueusement » le flambeau depuis 1972, lui qui dans les années 60 se faisait le chantre du tamouré dans les clubs Parisiens…Le jour de notre visite, Rémy Blouin en patriarche que l’on respecte, s’est même « invité » à notre table, et puis, sans chichis, nous a, oserais-je dire, suggéré certaines spécialités du moment concoctées par son chef Xavier Burelle. Tout d’abord, de superbes cèpes tout simplement tranchés et panés, d’autres revenus à la poêle légèrement dorés et aillés, un pur (et simple) régal ! Puis des calamars frits avec un filet de citron, comme il se doit ! A ce stade de la dégustation, nous étions « déjà » sous le charme, mais avec le Saint-Pierre juste saisi, accompagné de cèpes poêlés, c’était un instant de bonheur non simulé. Le tout accompagné d’un Macon blanc dont Rémy Blouin détient le secret de découverte ! Enfin venait le doux instant des gourmandises. Une tartelette au citron maison, meringuée et dorée à cœur, mais également, une tarte aux pommes, comme on les aime, fine, ni trop ni trop peu, moelleuse et fondante, arrosée de Calvados (j’avais refusé, mais Rémy Blouin m’a convaincu !) avec sa boule de glace vanille, et puis, le clou du « spectacle », un délicat croquant au chocolat, aux zestes de mandarine, boule de glace et coulis à la mandarine, pour le moins surprenant, mais, le chocolat prenant nettement le dessus, il ne tient qu’à vous de les séparer ou de les « associer », c’est selon !
A mon humble avis, on devrait décerner à notre hôte la médaille des Arts et de la table, une décoration qu’il serait judicieux d’imaginer, rien que pour lui !

La Mère Germaine
9, quai Courbet – 06 230 Villefranche-sur-Mer – Tel 04 93 01 71 39

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire