dimanche 12 septembre 2010

L'à Propos - 84 100 Orange


L’espace d’une nuit…

Notre arrivée se fera, fort à propos, en prenant soin de suivre les instructions d’Estelle, la maîtresse des lieux, est-ce à dire de bifurquer en direction de Vaison-La-Romaine et, quelques cent mètres plus loin, de se garer juste devant de son ancien hôtel particulier du XIX ème siècle consacré, l’espace d’un soir, à notre entier bien-être. La sonnette se fera, certes, bien entendre côté rue, mais pas vraiment côté jardin, et là, aucune réponse ! Il nous faudra passer un coup de fil pour que la maîtresse du lieu vienne nous ouvrir la lourde porte. Une certaine timidité s’imposera d’un prime abord, mais rapidement Estelle nous fera faire le tour de son univers entièrement « revisité » dans l’esprit design, à commencer par la terrasse qui devient, le moment venu, un espace bar à vins (et bières) et même un restaurant, ou salon de thé. Un chef est même chargé de cette délicate « mission » gustative. Le jardin est vaste et curieusement doté d’un nombre impressionnant de fauteuils façon cuir marron, et de petites tables carrées. Tout au fond, une piscine chauffée, couverte en ce jour de grand vent, et son espace balnéo. Nous aurions même eu la faculté d’y rentrer notre véhicule (pas dans la piscine, bien sûr !), faculté que nous déclinerons. Et puis la visite se poursuivra par la partie chambre, pour deux tout d’abord, au premier niveau, avec terrasse et bain de soleil, ou celle des appartements, pour les familles (plus) nombreuses, au second et troisième niveaux, quatre « suites » donnant soit côté jardin, soit côté rue. On est là, incontestablement, en présence d’une restauration de bon goût, et qualité, certes design, mais fignolée, recherchée, stylisée et, malgré tout, ce qui ne gâche rien, ultra fonctionnelle ! L’architecte d’intérieur a certainement bien œuvré et ce d’autant mieux qu’il s’est trouvé « orienté » par l’« inspiratrice » du concept, Estelle elle-même.
Quasiment sous les toits, « notre » espace d’un soir (en fait quatre belles nuitées) s’est fait séducteur, mais tout en sobriété. Soixante mètres carrés, rien que pour nous, répartis tout en largeur, ou en longueur, c’est selon l’angle d’où on l’appréhendera. Du coin salon, quasiment salle à manger avec sa table Louis XVI blanche, et ses quatre chaises (un peu « rigide » et trop conventionnel à mon goût), sans omettre un canapé convertible de lin et deux crapauds de velours marron, ainsi que d’une table basse de simili cuir, on se plait à glisser sur un sol de grandes dalles vernies de couleur gris acier menant, tout d’abord, à une salle de douche traitée dans l’ « esprit » fonctionnel chic. A noter le lavabo rectangulaire ressemblant, il est vrai, plus à l’évier d’une vieille maison de village, pas franchement très pratique à l’usage d’ailleurs.


On voit bien que tout ici, ou presque, a été murement « pesé », pensé et mesuré, sauf, justement, le choix du lavabo et celui du rideau de douche, beaucoup trop minimaliste, qui laisse les projections d’eau se répandre sur tout le sol sans que le tapis de douche n’y puisse rien faire ! Côté chambre, indiscutablement, c’est une jolie réussite, même si, effectivement, cela ne représente pas mon « idéal » décoratif ! Passé cette série de portes en bois naturel (très chalet Megèvan), l’espace se révèlera fort généreux ! A gauche, une petite commode de bois, blanc cassé patiné, et, posée dessus, une machine à café Nespresso avec toutes ses dosettes. Juste au-dessus, un écran LG mural aux 300 chaînes (la grande majorité nécessitant à chaque fois d’appliquer un code de déblocage fort enquiquinant !). Des rideaux rayés beige et bordeaux, un canapé de lin chocolat, une « armoire » à fenêtre ovale blanche, deux chevets assortis, et une literie « exceptionnelle » comme on en rencontre si peu, même dans les plus grands **** ou *****, lui confèrent, curieusement, une atmosphère chaleureuse ! Ici, pas de téléphone, on est donc prié de se servir de son portable pour appeler la réception et commander son petit déj si, comme nous, vous le souhaitez prendre en chambre.
Sinon, il vous faudra envisager la terrasse ! Une (relative) déception nous emplira, dès lors que nous constaterons la banalité des petits pots de confiture, ainsi que des mini viennoiseries et autres petits pains complets « soupçonnés » d’être congelés ! Les petits beurres Président n’auront pas le mérite de rehausser le niveau. On aurait imaginé quelque chose de plus « recherché », de plus authentique et, surtout, de plus conforme à l’esprit de la maison. C’est ainsi que, comme par miracle, nos vœux seront, en partie seulement, exaucés le dernier jour avec une panière de croissants, pains et baguette fraichement conçus par un vrai boulanger !

L’à propos
15, Avenue Frédéric Mistral – 84 100 Orange – Tél. : + 33 (0)4 90 34 54 91
Mobil : +33 (0)6 10 33 06 32 / info@lapropos.com / http// www.lapropos.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire