dimanche 12 septembre 2010

Maison Nani - 84 000 Avignon



Super Nani ?


L'adresse, « blottie » juste derrière l' « axe » Principal (dite rue de la République), quasiment au niveau d'Etam, nous aura été « conseillée » par son ami « grec » sur la place des Carmes. En des tons très « Provençaux », murs gris d'un côté, rouges de l'autre, et, finalement, (très) moutardes en direction de la cuisine, le tout agrémenté de peintures (sur ou sous plexi) d'Alain Ferret, un mini carrousel attire notre attention d'entrée de jeu, tout illuminé qu'il est. L'ambiance frise un peu la cantine surtout au niveau « sonore » (cri d’enfants en bas âge, etc., etc.), et la clientèle s'avère très « hétéroclite » voire totalement étrangère! Le jour de notre visite, une table de Japonnais s'emmêlera les « papilles » avec une tarte chaude du jour et salade dont « ils » découvriront les « charmes » sans réelle conviction! Le médaillon de bloc de foie gras de canard ne sera pas trop décevant! Cela restant un bloc, malgré tout! La Pasta Don Nani, des pennes sautés à la poêle, concassée de tomates à l'origan, légèrement crémée, spaghettis de courgette marinée au citron et basilic, parmesan râpé, servis en assiette creuse, se révèlera un poil tiède! Le tartare de bœuf, de la région du Limousin (qualité bouchère), un tartare cru de 180 gr, et ses pommes allumettes (pas trop cuites), n'aura pas (trop) de critiques à subir sauf un excès de moutarde dans l'alliance. La noix d'entrecôte n'aura, malheureusement, rien de « chamboulant » pas même le produit quelque peu minimaliste! Seules les pommes allumettes offriront un peu d'intérêt! Le domaine Grand Jacquet-rosé du Vaucluse, issu de l'agriculture biologique ne « défriserait » pas les Alpilles! Retenons toutefois, que le « plus que parfait » fera montre d'une totale imperfection, d'une « gentille » pingrerie, noyé, de surcroît, d'un chocolat chaud (pas si mal) et d'une chantilly indiscutablement « industrielle » (ou, alors c'est tout comme) ! Les vociférations des « Pokemons » (les marmots braillards, sans la moindre éducation, de nos voisins de table!) auront une nette tendance à nous «titiller » les tympans! Le croquant pralin et chocolat, un « alliage » de chocolat blanc, de feuillantine et praliné, et d'une mousse au chocolat noir, le tout nappé de crème Anglaise, n'aura rien d'attachant. Banal il était, banal il est demeuré! Le fondant au chocolat et noisettes, et sa crème Anglaise révèlera deux mini tranchettes d'un « fondant » pour le moins rigide (à la limite de la tablette de chocolat), submergé par cette crème dont il nous sera bien difficile d'apprécier la fraîcheur! Quant au cheesecake (maison?), coulis de fruits rouges, il s'avèrera, pourrait-on dire, le moins « angoissé » de tous, avec, cependant,toujours cette « note » dominante de « minimalisme »!


Maison Nani
Rue de la République – 84 000 Avignon- Tél.: 04 90 82 60 90

1 commentaire:

  1. Ce restaurant qui proposait une cuisine originale et sympa a changé il y a 18 mois de propriétaire. Depuis, c'est une catastrophe! Cuisine à partir de surgelés et de préparations industrielles: Pommes de terres prétendument cuites au four mais simplement bouillies, profiteroles servies froides, sauces industrielles. Même pas à la hauteur d'un mac Donald mais bien plus cher!

    RépondreSupprimer