jeudi 18 novembre 2010

L'Entrecôte - 34 000 Montpellier

Çà plaît, où çà déplaît franchement !

Nous aurons fait un longue « queue » durant près de vingt cinq à trente minutes, à peine franchi le sas de cette enseigne dédiée aux appétits carnassiers ! Ici « on » se presse ! Le rendement, et rien que le rendement ! Allez, une table pour deux, une pour quatre, une pour trois, etc., etc.... Vous voilà un peu traité comme à la maternelle (si vous y avez été, bien sûr !), en rang un peu dispersé, il s'entend, à attendre votre tour ! Çà plaît, où çà déplaît franchement ! Mais nous étions là pour « tester » et non pour rechigner ! D'ailleurs, face à nous, assis (apparemment bien fatigué) à attendre, Sylvain Augier (de la « carte au trésor » ) qui patientera, tout comme nous, durant d'interminables minutes ! Le sourire et l'affabilité de Florence de Rosso, la directrice du lieu, fera bien passer la « pilule » ! Tout à coup, trois places au premier seront annoncées ! Allez, hop « hissons-nous » en haut des marches vers la fenêtre, et posons-nous (enfin !) sur la banquette, face à une table nappée de jaune (en papier) et à une déco alliant le tissu écossais aux tons noirs et jaunes.

 Carte « jaune » en main, la formule est simple et unique avec « le » faux-filet tranché pommes allumettes (très généreuses), sauce maison. Si la viande n'a pas à subir vraiment de critiques, bien que (trop) finement tranchée, elle fond assez bien en bouche et l'on en prendrait bien une troisième (le calcul est assez bien « préparé » puisqu'en fin de compte, on vous sert deux faux-filet pour trois convives !) ! Fort malheureusement, la proposition de complément par la serveuse ne concernera que... les pommes allumettes ! Quant à la fameuse sauce « secrète », semble-t-il, elle m'apparaîtra bien « pesante », et ressemblera à une Béarnaise ayant été beaucoup trop réchauffée ! Mais, la carte des desserts finira bien par nous remonter le moral avec un choix suffisamment cornélien pour nous engager à requérir une tarte aux poires, une aux figues, une crème caramel maison que nous avions vu passer sous notre nez lors de l' « attente », ainsi que des profiteroles qui nous avaient assemblées « aguichantes ». La tarte aux figues affichera bien quelques rondelles de figues fraîches, mais, juste en dessous, nous « dévoilerons » une simple purée, ou compotée de pommes ! A cela rien d'exceptionnel en somme ! La tarte aux poires tant attendue, nous révèlera une pâte tout à fait banale, des poires au sirop émincées, et une gelée pas affriolante pour un sou ! La crème caramel se « dégonflera » carrément (c'est le cas de le dire !), mais nous « flattera » (un soupçon) les papilles dans le bon sens du poil ! 

Les profiteroles n'auront pas le mérite de « ré-hausser » le niveau avec des spécimen  lambdas ni trop bons, ni franchement détestables ! Nous ne saurons que trop conseiller au chef (ou supposé tel) que d'aller faire un tour chez Fred l'Écailler à Cannes sur la Côte d'Azur ! Il comprendrait, certainement, le fond de ma pensée !!!
Ouvert tout les jours.

L'Entrecôte
3, rue de Verdun- 34 000 Montpellier – Tél.: 04 67 58 42 56

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire