dimanche 12 février 2012

Aphrodite - 06 000 Nice


Le Maître de cuisine !

C'est devenu, au jour d'aujourd'hui, l'une des « institutions » Niçoises, l'une des références que l'on aura franchement pas la moindre réticence à communiquer, et à vanter ! David, le Maître de cuisine, c'est devenu un ami, un vrai, pas l'une de ces « relations » occasionnelles, ou mieux encore, professionnelles, du genre « je te fais une tape, ou deux, sur l'épaule » ou « t'es mon pote », à la Nicolas Sarkozy, avec son Obama préféré !!! Non, pas vraiment ! Ici, avec David, çà versera dans la sincérité, et rien que ! L'authenticité d'un (seul) homme (et de toute son équipe) « transpirera » de toute la prestation ! Le foie gras et cèpes comme un Opéra, sorbet balsamique blanc, ne la jouera-t-il pas ballet, et entrechat ! Quelle grâce ! Quelle orchestration ! Les cromesquis de p'tits gris aux noisettes et perles nacrées, vaudront à eux seuls le spectacle ! « Mise en scène », coup de baguette, géantissime et sublissime ! Une bûche, de la mousse, des cromesquis, et le (grand) « tour » (de magie) sera joué ! De quoi estomaquer le plus blasé des épicuriens, et faire revivre de doux souvenirs d'enfance (peut-être même ceux de David) ! 
L'omelette cèpes et chanterelles, straciatella, mesclun à l'huile de noix, s'inscrira dans l'extrême finesse et délicatesse. Les noix de coquilles Saint-Jacques juste poêlées aux truffes de Bourgogne et girolles, pomme purée au corail d'oursin, et jus de volaille rôtie, s'inviteront tout en fragilité et succulence ! Quelle allure ! Quelle prestance ! Le dos de cabillaud demi-sel confit à l'huile d'olive-citron, et feuille de Laurier, fondue de pois chiches, cèpes rôtis, une râpée de châtaigne, procèdera, quant à lui, des plus humblement, mais, toutefois, respectueusement ! C'est aussi pour l'aspect pâtissier que l'on viendra chez David, notamment pour son sablé de fraises de Pierre Magnani, mascarpone, crème de chocolat blanc, un jus au bois de réglisse absolument renversant de tendresse et d'humilité, son risotti vanille, pomme confite, glace au lait d'amande, soufflant de virtuosité et de bienséance, et son frisson d'Aphrodite pour en finir avec la passion, une « pièce montée » de tuiles savoureusement « orchestrée » qui, comme toujours, feront bien des envieux !
« Le Bi'stro d'Aphro » à 27 €, le midi sauf jour férié et vieil de fête (amuse-bouche, entrée, plat, dessert et mignardises. « R' »....évolution à 99 €/pers. (pour l'ensemble des convives à dîner uniquement servi jusqu'à 21h30). Découverte à 69 €/pers. Enfant de – 12 ans à 19 €. Inclinaison des Mets à 40 €. La carte : Les préludes de 20 à 27 €. La Terre de 26 à 59 €. La Mer de 35 à 42 €. La Gourmandise de 9 à 15 €.

Restaurant Aphrodite*
10, boulevard Dubouchage
06 000 Nice
Tel.: +33 (0)4 93 85 63 53

Note : 15/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire