jeudi 8 mars 2012

A'Trego - 06 320 Cap d'Ail


N'existerait-il que dans nos rêves ?

« Juste une cabane de pêcheur sur l'eau … » selon Philippe Starck, et un lounge « aquatique » à mon humble avis, avec vue imprenable sur les flots, et la plage de Cap d'Ail ! Au son d'une musique (toujours) lounge, bien présente, les coins banquette en salle, ou en terrasse nous ferons bien hésiter sauf qu'un courant d'air du aux baies grandes ouvertes, aura raison de notre choix ! Effectivement, les russes, les Américains, ou les Chinois, enfin la grande majorité des étrangers, s'extasieraient certainement devant cette terrasse (hyper) ensoleillée. Mais étant d'un naturel plutôt contrariant, j'opterai pour la salle ! Négligemment, la carte conçue par Fausti Ettore, le chef, fera dans la simplicité, mais seulement apparente ! A lorgner du côté des prix, on serait à même de renoncer ! L'assiette Ibérique Bellota, bruschetta de tomate et basilic, pour deux, envisagée ponctuellement pour trois, mettra l'accent sur un Pata Negra 48 mois, le plus recherché certes, mais, beaucoup trop gras à mon goût, et « fermenté ». 
Pour le reste un « vulgaire » saucisson tranché, tentera bien de lui ravir la prépondérance ! Un peu fort de café pour une assiette proposée à 35 € tout de même ! La brouillade d'œuf à la truffe noire inversera la tendance avec ce côté velouté, tout en onctuosité, et révélation des saveurs ! La volaille fermière, rôtie en cocotte 26 €/ pers., pour deux (trente minutes d'attente), mettra nos papilles dans les « startingblocks» ! Mais une cuisson quelque peu excessive (de 10 minutes ?), l'aura faite passer de la grande succulence à une certaine siccité, outre un découpage sur guéridon qui eu été révélateur du soin apporté ! L'entrecôte de Salers, frottée à la fleur de sel, pommes de terre Pont Neuf, sauce Béarnaise, fera date tant au niveau des « frites » ravageuses, que de la sauce hyper bien appréhendées ! De quoi « lécher » la saucière jusqu'à la lie ! Les épinards en branche, et les pommes grenailles, ne feront pas vraiment de la figuration ! L'avantage indéniable du lieu, des gourmandises imaginées, concoctées, avec les mêmes convictions, celles d'un chef pâtissier des plus doués, Jacquinot Laurent, un perfectionniste, un « givré » de la spatule, un « déjanté » de la douille ! Sa tarte au citron meringuée, filet de mangue, sa cassolette de poire-amande à l'ancienne, poire pochée au cidre, rôtie dans la nougatine, crème noisette, la brioche en pain perdu, fruits d'automne, dés de gelée au cidre, et la tarte gourmande, fruits secs caramélisés, mousse Gianduja, cœur lacté, ranimeront les papilles les plus engourdies ! Avec un petit Pouilly Fumé, « Baron de L » - La Doucette-blanc-2008, ce sera l'extase !
Suggestions du jour : Entrée 14 €. Plat 20 €. Dessert 11 €. Entrées de 15 à 95 €. Pâtes & risotto de 22 à 25 €. Poissons de 30 à 40 €. Viandes de 26 à 39 €. Les petits plus (accompagnements) 8 €. Fromage 14 €. Desserts de 11 à 15 €.
Brunch du dimanche à 55 €. Formule lunch du mardi au vendredi à 28 €.
A partir de 18 heures Roof et Member's Bar.
Service voiturier midi et soir. Ouvert tout les jours de 12 h à 14h et le soir à partir de 20 h.

Restaurant A'Trego
Port de plaisance
06 320 Cap d'Ail
Tél.: +33 (0)4 93 28 58 22

Note : 13 /20

Photographe : Guillaume Plisson.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire