lundi 12 mars 2012

Hôtel La Vignette Haute ****luxe - 06 810 Auribeau-sur-Siagne


Sous les feux de la rampe !

Si la Vignette s'est retrouvée, tout récemment, sous les feux de la rampe ou, plus exactement, face à la caméra d'une équipe de tournage, celle de Mickaël Pallanca (Savoir-faire Prod, pour être plus précis), avec, dans le rôle du présentateur « guest », Magloire lui-même, l'alter-égo de Vincent Mac Doom, ce n'était que l'instant d'une soirée, l'instant d'une « mise en lumière », tout simplement pour mettre en exergue une facette assez cachée d'un lieu dirigé depuis peu par Karine Martinelli, les phénomènes (prétendument ?) inexpliqués !
Or, sans le savoir, c'est durant ce tournage, le soir, vers 20h, que notre venue en cette ancienne auberge du XVIIe siècle, un authentique mas provençal bâti sur un piton rocheux, au beau milieu des mimosas, blotti, là, au pied du petit village médiéval d' Auribeau-sur-Siagne, prendra une tournure (assez) inattendue ! Nous, à peine garés sur le parking, valises à la main, et Magloire de couper le tournage pour lancer un bonsoir (assez) délicat, soit dit en passant, et pas franchement licencieux. Il nous tardait, seulement, de récupérer la clé de notre Junior Suite, la Saint-Honorat, une Junior en bord de terrasse, face à la piscine à bains Romains, et sous la grande terrasse avec vue sur les collines voisines. Une superbe porte de bois massif à heurtoir, une marche à descendre, des tomettes anciennes généreuses, une niche à nymphe, une porte à vitraux multicolore pour pénétrer un espace bains dont la rusticité ne fera aucun doute. 
Jardinière à poutraison, pierres taillées apparentes, portes d'armoires en bois veiné « clés » à pompons, baignoire d'angle jacuzzi, et meuble lavabo à rabat « rectangulaire », lui donneront un cachet évident. En tout cas, nous, on aura aimé (si, si, je vous assure, çà vaut le détour), même les toilettes à accoudoirs ! Certes, ce ne sont pas les murs « au tampon » couleur ocre, la literie, somme toute, fort honorable, ou l'écran L.C.D mural en 127 qui feront la différence, non, mais, plutôt, cette combinaison de pièces de collection, cet assemblage, somme toute, assez hétéroclite de Prie-Dieu, de bénitier mural, de fauteuils Louis XIII, de vaisselier, d'icônes en sous-verre, de Vierges à l'enfant, ou ce confessionnal « re-programmé » en dressing ! On s'attendrait à croiser, pourquoi pas, la fameuse Dame blanche, une russe mais du temps de son propriétaire d'après guerre, ou même celui des années 70 / 80, Don Alphonso. Mais, point d'ectoplasmes, tout du moins ceux annoncés ! Pour le « battement de cœur » qui persistera durant toute la nuit, jusqu'au petit matin, bien audible, si perceptible même qu'il nous réveillera à trois ou quatre reprises, c'est tout dire, point d'explication, somme toute, rationnelle, point de mécanisme devenu subitement fou, point d'électronique « déjantée », non point de tout cela ! Mais alors, qu'était-ce réellement ? 
Je passerais, presque, sous silence, les cris, ou rires, d'enfants vers deux ou trois heures du matin, ou les pas raisonnant juste au-dessus de notre Junior suite, soit dans la salle à manger ! Or, à cette heure précise, point de présence dans les lieux, tout le monde dormait ! Toutefois, le côté moelleux de la literie, les gazouillis d'oiseaux dés le matin, un soleil bienveillant, et puis un très beau petit déj', servi en chambre, sur plateau, ou sur guéridon face à la piscine, nous feront, bien vite, revenir à la (triste ?) réalité de notre monde (hyper) matérialiste. Ici, tout compte fait, ce sera plutôt comme un petit « îlot » de paradis, perdu au milieu des vignobles et des mimosas, possiblement hanté, même si nous n'aurons pas eu la chance d'occuper la « fameuse » chambre 11, non, pas la jaune, ne mélangeons pas les genres, même s'il y aurait là comme un gros mystère ! Et pourtant, moi qui suis (extrêmement) réceptif à ce genre de phénomènes, dits paranormaux, sachez que, je saurais toujours faire la part des choses !
Chambre n°16 Saint-Honorat : Basse saison : 240 € / Moyenne saison : 270 € / Haute saison : 320 €
(Hors Fêtes, congrès et Festival). Lit supplémentaire 40 €. Petit déj' Continental 15 €.
Petit animaux 15 €.

Château & Hôtel La Vignette Haute **** Luxe
370, route du Village
06 810 Auribeau-sur-Siagne
Tél.: +33 (0)4 93 42 20 01
www.vignettehaute.com / info@vignettehaute.com Châteaux & Hôtels Collection

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire