lundi 5 mars 2012

Le Figuier Saint-Esprit - 06 600 Antibes


Intuition et perspicacité

Notre ami Christian Morisset, les moustaches toujours aussi « vivaces », aura, ce jour-là, une petite larme à l'œil son fils, après quatre années de bons et loyaux services à ses côtés, s'étant envolé vers d'autres aventures, à New-York cette fois-ci ! Il est vrai qu'en ce 2 Janvier 2012, l'atmosphère du lieu aura quelque chose d'irréaliste. Sera-ce l'éclairage, le ciel (très) ombragé et pluvieux ? Je ne saurais le dire ! Toujours est-il que la luminosité lui confèrera une aura assez particulière ! Le boudin blanc, crème de cresson, pince de homard, son lasagne, s'imposera plutôt comme une entrée ! Et pourtant, il ne s'agira que d'une « mise en bouche » ! Le foie gras frais de canard des Landes cuit au torchon, chutney de fruits rouges, et toast de pain de campagne, tout comme celui aux truffes topinambours, velouté de champignons, s'imposeront en toute équité, subtilité, et suavité. Les noix de coquilles Saint-Jacques Dieppoises rôties, Julienne de radis noirs, carottes jaunes et pois gourmands, croustille de pommes de terre vitelotte, et crème de topinambours, coulis de patates douces, et riquette, flirteront avec l'excellence d'un produit particulièrement bien « approché ». La chair de tourteaux frais de l'océan Atlantique, en quenelles, raviole de chou rave à la mousseline de chou fleur en gelée d'algues, œufs de truite et hareng, dévoilera des charmes gustatifs amplis de naturel. 
Le rognon de veau, gnocchis au parmesan (plat du jour), outre une mise en scène sophistiquée, versera dans la sentimentalité ! La selle d'agneau des Alpilles, cuite en terre d'argile de Vallauris, gnocchis aux truffes, courgette, fleur à l'aubergine, jus à la fleur de thym, s'inscrira dans la belle et séduisante délicatesse, avec une petite faiblesse pour les gnocchis ! Le dos de chevreuil en croûte, son foie gras poêlé, sa poire caramélisée, n'aura qu'à bien se tenir, lui qui l'aurait volontiers supplanté ! Chez Christian Morisset, on ne présentera plus les fromages ! Un (très) doux instant de félicité dont il serait passé maître. Sa poire William, en fines lamelles caramélisées, à la cardamone, mousse à la poire tapée à l'ancienne, son sorbet poire, son chocolat moelleux chaud au Guanaja, et son entremet caramel aux saveurs épicées et citronnées, sorbet cacao, ou son baba au rhum, copeaux d'ananas et mangue, verrine aux saveurs de fruits exotiques et perles du Japon, se révéleront de petites merveilles de douceurs, de légèreté, d'intuition et de perspicacité !
Formule Ardoise à 29,90 €. Formule vin Le Figuier à 21,60 €. Formule Esprit du vin à 31,50 €. Menu Figuier à 62 €. Menu dégustation l'Humeur de Saint-Esprit à 83 €. Carte de 32 à 45 €. Desserts de 12 à 17 €.
Jusqu'au 30 Avril fermeture le mardi et le mercredi. Et, en saison, fermeture hebdomadaire le mardi toute la journée. Lundi et mercredi, au déjeuner.
Horaires d'ouverture au déjeuner à 12h15 et au dîner à 19h15.

Le Figuier Saint-Esprit*
14, rue Saint-Esprit ou 7, promenade Amiral de Grasse (service voiturier)
06 600 Antibes
Réservation (conseillée) au +33 (0)4 93 34 50 12

Note : 15/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire