mardi 6 mars 2012

Les Mille Chandelles - 06 810 Auribeau-sur-Siagne


Bourré d'authenticité !

La Vignette, cette ancienne auberge du XVIIe, pour moi, c'est « le » souvenir d'adolescence par excellence, celui d'une époque où j'avais dix huit printemps avec toute l'insouciance qui pouvait me caractériser à l'époque ! Et pourtant, Dieu sait si j'appréciais, déjà, le lieu ! En ce week-end de fin Février, soleil et arômes de mimosas aidant, le cheminement du parking, par un long tapis rouge, vers la première salle voutée, n'en finira (presque) plus. Le côté médiéval, armure, vitraux, et pierres taillées bourrées d'authenticité, nous prendra, comme toujours, aux tripes ! On s'attendrait presque à rencontrer les fantômes du lieu, surtout, parait-il, du côté de la chambre 11 ! Baissons-nous, porte voutées obligeant, un puis deux fauteuils de velours rouge, conçus pour les nones, et voici la salle Bergerie avec ses poutraisons d'origine, sa cheminée … au gaz (illusion parfaite), ses cinq cent lampes à l'huile, ses banquettes de velours rouge, à armoiries, et ses multiples babioles issues d'un « chinage » forcené, sans omettre l'aspect grange avec poules, poney, et chèvres, isolés par une baie vitrée, rien que pour les exhalaisons ! Service tout en justesse, et attention idoine d'un maître d'hôtel, Sébastien Lanquetin. 
Les œufs à la coque, leurs mouillettes au foie gras, d'un beau jaune orangé (les meilleurs), raviveront nos espoirs à savoir d'en découvrir d'aussi goûteux que ceux-ci, des vrais, des fermiers, car ils sont bien rares ! (si, si j'en ai cherché sans jamais les trouver ). Le foie gras mi-cuit au torchon brioche, et chutney d'ananas fera (beaucoup) mieux que de la figuration, tout en séduction ! La côte de veau, parmentière, et jus de truffe, révélera un spécimen franchement au top de la sérénité, de la suavité, juste saisi, rosé à cœur, en un mot, idéalement approché. Le risotto à l'encre de seiche, et ses Saint-Jacques raidies, comblera notre envie du moment, sauf que je lui aurais préféré des Saint-Jacques snackées ! Les médaillons de selle d'agneau farcis au boudin noir, jus corsé, et son petit ragoût de févettes, hormis une cuisson quelque peu « délurée », séduira des papilles demeurées, il est vrai, sur une lourde déception ressentie en ce lieu, il y a quatre ou cinq ans ! 
Mais un Meursault – Blanc 2007 Les Pellans Domaine d'Ardhuy, riche en puissance et rondeur en bouche, plaidera la cause très défendable d'une table enfin remise sur la bonne voie ! L'assortiment de fromages, et confiture de tomate-cerise, bleu, brie, et chèvre ne désapprouvera pas un chef, Claude Sainty, fort bien inspiré. Sa version du nougat glacé, coulis de fruits rouges, son cœur coulant au chocolat Guayaquil, et framboises fruits, ou sa pomme fuji caramélisée façon Tatin, dérideront les plus exigeants des gourmets, croyez-moi ! A découvrir, ou redécouvrir prestement.
Menu Royal 99 €. Menu Mille Chandelles 79 €. Menu Gourmand 45 €. Entrées de 15 à 25 €. Poissons de 25 à 30 €. Viandes de 28 à 35 €. Gourmandise de 15 à 19 €.
Ouvert tous les soirs, et le midi du mercredi au dimanche (fermé lundis et mardis midi)

Château-Hôtel La Vignette Haute ****luxe
Restaurant Les Mille chandelles
370, route du village
06 810 Auribeau-Sur-Siagne
Tél.: +33 (0)4 93 42 20 01
Château & Hôtels Collection

Note : 14/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire