mercredi 4 avril 2012

L'interview PsyCho'Tok de Pierre Hermé

Pierre Hermé


















Mon objet fétiche :
Mon couteau Laguiole.

Ma musique favorite :
Fly me to the Moon, de Franck Sinatra.

Mon meilleur souvenir d'enfance :
Le goût du chocolat des œufs de Pâques dans l’atelier de mon père.

Ma première recette :
La Linzer torte. J’ai d’ailleurs choisi de la revisiter dans mon dernier livre Rêves de Pâtissier, aux Éditions de La Martinière. Elle est en couverture de la version anglaise : Pastries.
C’est une recette emblématique de mes racines alsaciennes. Elle mêle à la fois la douceur et l’acidité des fruits rouges à la force de la cannelle et du rhum.

Mon parfum préféré :
Jardin en Méditerranée d’Hermès.

Mon dernier rêve le plus marquant :
Un gâteau associant la mangue, le jasmin et le pamplemousse.

Mon plus gros défaut :
L’impatience.

Mon signe astrologique :
Scorpion.

Ma phobie :
Devenir anosmique.

Ma plus grande qualité :
La générosité et la gourmandise.

Ma passion :
La pâtisserie mais aussi le vin, les parfums, le design…

Mon signe particulier :
L’attention portée au détail.

Si je n'étais pas chef, qu'elle carrière aurais-je souhaité :
Nez. C’est un métier très proche de celui de pâtissier. Tant dans le processus créatif que dans la recherche permanente d’association de saveurs qui sont en parfaite complémentarité et qui se révèlent les unes aux autres.

Mon insulte favorite en cuisine :
Je n’insulte jamais les gens qui travaillent avec moi.

Ma citation de prédilection :
Un moine Bénédictin du XIIIème siècle aurait dit « Dieu gît dans les détails ». A la perfection ennuyeuse et stérile, je préfère le détail, synonyme de vie, imprévisible et surprenant.

Mon vœu le plus cher pour 2012 :
la création de nouvelles sensations et associations de saveurs

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire