mercredi 20 juin 2012

La Garçonnière - 75 016 Paris



Un « investissement » passion !

Le premier bar à vins sur Paris, et le premier du XVIe (arrondissement), un « modèle » repris depuis le mois de Janvier dernier par Emmanuelle, en salle, et Bruno, aux fourneaux (un chef farfelu et saltimbanque, qui se « toquera » rien que pour venir nous voir à la fin du repas), un duo de jeunes passionnés prêts à (presque) tout pour vous séduire ! Côté déco, le mastic, le vert olive, et le bois, régneront en maître, tout comme le comptoir « façon » zinc (de chez Nectoux, une référence en la matière, paraît-il), le parquet et les ardoises à vins, ou à mets, tous azimuts. L'inspiration bistrot se fera, indéniablement, sentir surtout lorsqu'à l'heure voulue, les clients s'y agglutineront histoire, peut-être bien, d'y espérer une place ! Emmanuelle, tout sourire, tentera bien de canaliser le flot, mais, malgré sa pugnacité, elle aura bien du mal ! L'œuf mayo (un regret que la mayonnaise ne fut pas maison), l'assiette de jambon de parme fort honorable, et les rillettes de maquereaux à la coriandre, délicates, et onctueuses en diable, respecteront les critères de la bienfaisance ! Le tartare de bœuf de Salers, poêlé, parmesan, ses frites maison, l'entrecôte à la plancha de chez Tribolet environ 300gr, ses frites, et l'onglet de bœuf « Black Angus » de chez Prosher, formeront le « noyau dur » de cet instant (culinaire) pas tout à fait comme les autres. La brioche perdue, fraises poêlées, et caramel au beurre salé, le riz au lait, caramel à l'identique, et le tiramisu en verrine, bouleverseront nos habitudes avec une sincérité (assez) bluffante et une approche séduisante des gourmandises, de nos jours assez « banalisées » ! Café Richard, le Florio, impeccable.
Entrées de 4,80 à 12 €. Plats de 13,50 à 20 €. Salades de 11 à 12 €. Desserts de 6 à 9 €.

La Garçonnière
98, rue Michel-Ange
75 016 Paris
Tél.: 01 46 51 27 50
M° Porte de Saint-Cloud

Note : 13,5 /20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire