lundi 20 août 2012

Hôtel Duo *** - 75 004 Paris

Un univers « déco-métissé »

Le cœur du Marais, entre la Mairie de Paris et le centre Pompidou abritera un boutique-hôtel d'un genre particulier, puisqu'il sera l'un des rares à se transmettre de mère en fille, de génération en génération ! L'architecte d'intérieur, Jean-Philippe Nuel, aura su allier, ici, le design épuré au XVIIe siècle raffiné. Tour à tour hôtel Sansonnet, puis Axial Beaubourg, et, pour finir (tout du moins lui souhaitera-t-on), Duo Hôtel, il interpellera si bien que l'on n'aurait pas manqué de le remarquer tant, dans le paysage, il « trancherait ». Une double porte vitrée (électronique), moult orchidées en « col de verre », et des fauteuils dispatchées, un desk de bois plané, des tubes, et boules chromés, et puis un réceptionniste disponible, mais pas aventureux, qui nous laissera monter tous nos effets, le bienheureux ! Un petit tour du « propriétaire » nous engagera à découvrir un univers « déco - métissé », tables basse laquées, fauteuils, et canapés, pied de coq chocolaté et ocré, en alterné, gros abats-jour perforés, console élancée et « chapeautée », coin canapés, « jardin d'hiver » vitré, et transats pour bronzer ! 
Bar au cactus chromé, coin salon et télé, ou petit-déjeuners, le tout en une belle harmonie de tons beige, anisé, chocolaté, et noir. Une élégance contemporaine fort judicieusement attribuée, et concoctée. Un saut d'ascenseur au premier, la 17 et la 14 seront pour quatre jours notre « destinée ». Des espaces certes mesurés (environ 15 à 20 m²) mais intelligemment appréhendés. Revêtement mural, façon poulain, chocolaté, bureau-console « accoudé », écran plat fixé, mini-bar encastré, penderie et coffre fort dissimulés, et, finalement, espace vital bien respecté. Seulement voilà, cela manquera quelque peu d'intimité ! Un espace trop épuré, mais fonctionnel à souhait, où l'on aura, par exemple, omis un simple fauteuil pour somnoler ! Côté salle de bains, le tête de nègre dominera incontestablement en dégradé de matériaux. Faïence, verre et chrome, radiateur, sèche-serviette, miroir grossissant, sèche-cheveux, poubelle à pied (hyper aisée) et cloison de douche vitrée qui, malheureusement, comme remarqué dans nombre d'hôtels, aura une nette tendance à laisser tout le sol arrosé ! Côté produits de bains, les Fragonard, sélectionnés par la propriétaire du lieu, Véronique Turmel, placeront la barre assez haut, là où d'autres se contenteront de l'Occitane, Natural, ou Damana ! Enfin, pour le petit-déj', ce ne sera pas la panacée, un modèle peu soigné, si ce n'est même expédié où le peaufiné, et le recherché, seront, indéniablement, exemptés ! Une (relative) déception pour les accrocs de plateaux « amoureusement » préparés !
Tarif chambre n°17 : 300 à 380 €. Petit-déj' 15 €.

Hôtel Duo***
11, rue du Temple
75 004 Paris
Tél.: +33 (0)1 42 72 72 22

Note : 13/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire