dimanche 2 septembre 2012

La Chinoiserie - 75 008 Paris



De l'ombre à la lumière

Il aura beau ne pas (trop) payer de mine côté rue, il n'empêche que côté cour, ou « plutôt » côté patio, sous sa verrière métallisée, avec vue sur les chambres regroupées, son allure se métamorphosera radicalement, glissant ainsi (presque) de l'ombre à la lumière. L'univers du Hyatt Regency, voilà tout ce qui nous sera permis de goûter en cette fin de mois d'Août. Avouez qu'il y aura pire comme « pénalité » ! Une ambiance signée Pascal Deprez, de bois blond patiné, et chromé, d'or illuminé tel ce soleil sur fond laqué au-dessus de la cheminée (à l'éthanol, bien dommage !), de fauteuils à oreillettes, et crapauds couleur bois brûlé, de lampes à relief argentées, de canapés en volupté, et d'étagères de bois satiné occupées par ces boîtes à thé dédicacées par des sommités du monde littéraires lors de brunchs programmés. Maxime, le responsable de la restauration, s'avérera d'une affabilité hors norme ! La formule déjeuner à 55 € (entrée + plat + dessert) s'inscrira dans le très peaufiné. Le jambon noir de Bigorre, finement tranché, pan con tomate et roquette, le foie gras, gelée d'hibiscus, et fruits rouges, et la tomate cœur de bœuf confite « épépinée », mozzarella di Buffala, et foccacia grillée, dévoileront un soin, et une dextérité, extrêmement valorisés par un chef, Franck Détrait, un ex second de Jean-François Rouquette (l'« autre » chef, mais cette fois-ci du Parck Hyatt), totalement décomplexé. Seul regret, l'excès de poivre sur la tomate, et la mozzarella ! Le cochon fermier, pommes grenailles, févettes, et condiment moutarde, légèrement caramélisé, et le canon de filet de bœuf, purée maison en mini cocotte, et sauce aux (vraies) morilles, s'affichera tout en qualité, et appréhension magnifiée. De quoi vous laisser envisager que vers certains « ailleurs », de vous, on se moquerait ! Quelques fromages affinés de chez Marie Quatrehomme dégustés, et nous voici propulsés vers l'instant des desserts, celui de la « Pâtisserie des Rêves » de Philippe Conticini. Le Paris-Brest, et la tarte au citron meringuée, ne feront pas de la simple figuration ! Tout en sensation, et conviction, ils seront. L'ananas frais tranché, ce sera pour une idéale assimilation.
Déjeuner : 1 plat 32 €. 2 plats 49 €. 3 plats 55 €.

Restaurant La Chinoiserie
Hyatt Regency Paris Madeleine
2, boulevard Malesherbes
75 008 Paris
Tél : 01 55 27 12 34
Note : 14 /20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire