jeudi 20 septembre 2012

La Maison de la Truffe



Le diamant noir se ternirait-il ?

De la place de la Madeleine à la rue Marbeuf, il n'y avait qu'un pas que la Maison de la Truffe aura cru bon de franchir depuis près de 2 ans et demi, histoire de s'« exporter » de l'autre côté des « Champs » ! Entre la Brasserie André, l'Entrecôte, et J.M Maniatis, à l'angle de la rue Clément Marot, un espace dédié essentiellement à la truffe (mais pas que) aura ouvert ses portes aux passionnés, que dis-je, aux « fêlés » du Tuber Melanosporum, Magnatum Pico, Uncinatum, Brumale, et Aestivum, dite truffe d'été, de quoi combler les plus fantasques, mais surtout les plus audacieux des gastronomes ! Ambiance design, tons gris perle dominants, parquet à l'ancienne, tableaux mettant en scène la truffe dans tous ses états, et puis ce petit coin épicerie dédié à une certaine clientèle, de quoi faire courir (presque) tous les Parisiens ! La carte « en trois volets » suggèrera, à nous de choisir une variation de tomates anciennes, mozzarella Burrata, fort respectable mais pas affriolante, un jambon Ibérique de Bellota « Grande Réserve » Joselita, certes de 36 mois, mais goûteux on ne peut mieux, et un foie gras de canard truffé en millefeuille assez perspicace dont il ne sera pas dit que nous l'aurons pris en défaut. 
La pièce de veau taillée dans le quasi, purée de pommes de terre, et Scarmoza fumée, jus corsé, et truffe d'été, et le risotto aux langoustines à la truffe, formeront un duo révélateur des possibles talents de la maison ! Belle appréhension, et, donc, belle appréciation ! Quant à l'entrecôte Black Angus, pommes de terre frites maison, en « fagot », on ne pourra pas dire qu'elle aura « scotché » nos papilles ! Avec ses 250 gr toute « mouillée », saisie à point (au lieu de bleue), elle n'aura, là, franchement rien de mémorable ! Le brie à la truffe noire, a contrario, s'avérera Impérial, onctueux en diable, en parfaite osmose avec le chèvre, lui aussi truffé ! Côté douceurs, la crème Catalane à la truffe (un poil lourding), la tarte aux fraises-framboises pas « dépressive pour un sou », le tiramisu (en version light ?), et le mi-cuit au chocolat, glace vanille parfumée à la truffe blanche (curieusement servi en deux ou trois minutes à peine), on s'inscrira dans la franche monotonie, exception faite de la tarte aux fraises-framboises, plutôt réussie ! L'extrême affabilité de Colette Ragot, la directrice du lieu, devrait inciter la Maison « mère » à un peu plus de prudence, le diamant noir ayant tendance, vu les circonstances, à se ternir quelque peu !
Menu du Marché à 29 €. Entrées de 10 à 48 €. Les grandes assiettes estivales de 21 à 46 €. Les poissons de 25 à 55 €. Les viandes de 24 à 58 €. La sélection de 23 à 135 €. Œufs De 22 à 40 €. Les pâtes & risotto de 21 à 49 €. Les foies gras de 21 à 45 €. Les fromages de 12 à 18 €. Les douceurs de 12 à 15 €. (Tarifs fonctions de la catégorie choisie)
Ouvert du lundi au samedi.

La Maison de la Truffe
14, rue Marbeuf
75 008 Paris
Tél. : +33 (0)1 53 57 41 00

Note : 13/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire