dimanche 7 octobre 2012

1 Place Vendôme - 75 001 Paris



Quant tu ravis nos sens, c'est pour la vie !

La discrétion, et rien que la discrétion ! Le Vendôme saura en jouir habilement, subtilement, oserais-je même rajouter, même s'agissant de son restaurant au 1er étage, tout en haut des marches comme le précisera le réceptionniste de l'hôtel (plus enclin, d'ailleurs, à terminer sa conversation téléphonique).
On se croira dans un boudoir, un salon de conversation, peut-être, mais certainement pas un restaurant ! Le gris perle sera de mise, fauteuils « pied de poule » à anneaux argenté, tables (quasi) basses juponnées, moquette rayée « tennis », cheminée marbrée, bibliothèque nichée, et banquette de velours gansé, tout ici respirera le précieux, et le raffinement. Côté carte, rien à « déclarer » il nous faudra tester ! Le chef, Josselin Marie, jouera d'un registre bien étudié, et peaufiné. Sa tomate Burrata, et schizo, en verrine, revisitée, sur laquelle nous n'aurions pas parié, s'avérera goûteuse et fondante à souhait. 
Son marbré de foie gras poché au Saint-Emilion, son pain brioché, convaincra même les plus désabusés. La selle d'agneau, tian de légumes, et ail noir, la volaille en deux cuissons, la cuisse en parmentier à la truffe, le suprême cuit à basse température, ses girolles fraîches, sauront choisir les mots pour le dire, et les saveurs pour nous « retenir » ! La côte de veau, cuite à basse température, rosée on ne mieux, jeune légumes, carottes, navets, et betteraves, sur lit d'oignons, crumble aux olives, créera la surprise, tout en aguichant des papilles visiblement étonnées. Le chariot de pâtisseries maison, macarons, cigares, chou et pot de crème, se déclineront, non à l'infini, mais en deux versions, du chocolat Carupano (62%), Baïano (70%), au Divo lait (40%), et Concerto (31,5%), ou à la crème de mangue, et passion légère, à la noix de coco, à la crème de framboise, et ses pépins, ou à la pistache, et cerise noire, de quoi « occasionner » un choc des civilisations, ou pour le moins une révolution de Palais ! Ouaaaaah ! Mourad Rachdi (le jeune chef pâtissier), quant tu ravis nos sens, c'est pour la vie !
Note dégustation de champagne, et vin au verre : Billecart Salmon rosé, Chablis Domaine William
Fèvre magnum 2010.
Menus du jour de 45 à 55 €. Menu dégustation au dîner 88 €. Carte : Entrées de 18 à 25 €. Plats de 31 à 39 €. Desserts 13 €, et chariot de pâtisseries de 5 à 23 € (selon le nombre de pièces).

Restaurant 1 Place Vendôme
(à l'étage de l'Hôtel de Vendôme)
1, Place Vendôme
75 001 Paris
Tél.: +33 (0)1 55 04 55 60

Note : 14,5/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire