mardi 2 octobre 2012

Les Ombres - 75 007 Paris



Une singulière diversité

Le quai Branly, son Musée « initié » par Jacques Chirac, et puis, au 5e étage, un univers tout en tubulures métalliques, et bois, vue sur la Tour Eiffel, la Seine, et le Palais du Trocadéro, de quoi nous « décontracter » les papilles, avant même de les avoir lâchées. Côté accueil, une affabilité de bon aloi, discrète, pas franchement empesée. Une table ronde en bordure de terrasse, fermée pour l'occasion, et un personnel aux petits oignons, pas le plus stylé qui soit, certes, mais bien adapté. C'est riche de sa singulière diversité que la carte nous engagera à « créer » personnellement notre « itinéraire gourmand » à travers la planète. Asie, Océanie, Amérique, Afrique, et puis Paris ! Fauteuils pivotant de cuir « découpés », bouquets d'orchidées « entubés », et « ciel » en transparence, il ne nous en faudra pas plus pour nous lancer en une folles odyssée culinaire ! Mélanger les styles, les régions du globe, passer de Paris à l'Afrique pour l'entrée, il fallait oser ! Le foie gras de canard, sa gelée de fruits rouges, sa brioche dorée, le homard à la Parisienne, vinaigrette coraillée, et l'œuf mollet chakchouka, ses mouillettes de févettes à la croque, feront beaucoup mieux que d'exister, ils nous impressionneront ! Finesse d'appréhension, justesse d'exécution, et esthétisme, seront-ils ainsi bien révélés ! Le thon Albacore, juste saisi (un poil trop à mon goût), légumes au wok, sauce coco-curry, le calamar sauté, risotto à l'encre de seiche croquant et moelleux, cuit en chamba, et le NY strip steack Angus, environs 300 gr, pommes de terre Rosevald fondantes, prouveront qu'il est totalement envisageable d'associer des mets en un « métissage » heureux, et pas laborieux ! L'aspect desserts ne déméritera pas ! Un chef pâtissier, Pascal Chanceau, en toute équité, fera montre de ses talents pour nous prouver qu'ici « métissage » culinaire n'est pas un vain mot ! Tarte meringuée au Yuzu, fine tarte à la Reine-Claude, glace à la confiture de lait, et thé Matcha, litchi et pamplemousse en fin sablé, n'auront nul besoin de nous « rémunérer » pour les accepter, ou, mieux encore, les admirer !
Notre dégustation de champagne, et vin au verre : Veuve Clicquot Blanc et Rosé, Gewurztraminer Vendanges Tardives, W. Gisselberght.
Menu déjeuner de 28 à 38 €. Carte : Amériques : entrées de 23 à 32 €. Poisson 30 €. Viande 48 € / Océanie : entrées de 24 à 29 €. Poisson 39 €. Viande 44 € / Paris : entrées de 34 à 49 €. Poisson
28 €. Viande 36 € / Afrique : entrées de 17 à 20 €. Poisson 44 €. Viande 32 € / Asie : entrée de 19 à 24 €. Poisson 39 €. Viande 30 €. Fromage et desserts de 12 à 16 €.

Les Ombres Restaurant
27, Quai Branly
75 007 Paris
Tél.: 01 47 53 68 00


Note : 14,5 /20  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire