jeudi 11 octobre 2012

L'Européen - 75 012 Paris



On s'y retrouvera, n'en doutez point

La gare de Lyon, déjà au début du XXe siècle, entretenait une étroite « relation » avec nombre de commerces situés juste en face, dont un bistrot créé en 1903, un bistrot devenu « Européen » dans es années 50, totalement « revisité » par Slavic, en 1970, avec la décoration que nous pouvons admirer aujourd'hui. Bien qu'un peu alambiqué, on s'y retrouvera, n'en doutez point. Lustres de fer forgé torsadés, plafonniers style année 20 multicolores, banquettes de simili sang de bœuf, fauteuils à roulettes, horloge « renversée » (lisible dans les jeux de miroirs), et comptoir pour les esseulés, de quoi apprécier cet aspect désuet mais attachant d'un lieu dont le succès de fréquentation ne se démentira pas depuis bien des décennies. D'ailleurs, il ne suffira que d'écouter pour comprendre que l'endroit ne sera pas vraiment déserté ! Une table pour trois, en façade, et puis des plats qui nous passerons sous le nez, plateaux de fruits de mer, et autres crustacés à foison, choucroutes, et poulet rôti fermier, « rien que du beau monde » ! Les six Gillardeau n°2, d'une fraîcheur exemplaire, le foie gras de canard au naturel, chutney de fruits secs, et le croustillant d' aiguillettes de canard laqué au miel, et soja (un peu sommairement appréhendé, il est vrai), ne pourront qu'inciter à approfondir les investigations.
Le poulet fermier rôti à l'estragon, pommes sautées, mieux qu'à la cantine (foi de chroniqueur), la belle sole Française « sèche » à la plancha (environ 450 gr), ses pommes vapeur, et le carpaccio de bœuf, huile d'olive, copeaux de Parmesan, ne nous dissuaderons pas d'envisager une assiette de fromages, Brie de Meaux, et chèvre cendré, Emmenthal, et crottin, une pour deux, je vous rassure. Le baba au Rhum Saint-James, et le millefeuille vanille tradition, seront les vedettes incontestées d'une fin de prestation sans grande ostentation, mais à laquelle j'accorderais ma bénédiction ! Mais, s'il vous plait, chef, ne rajoutez plus au millefeuille cette crème Anglaise, comment dirais-je, superfétatoire …
Notre dégustation de vin au verre : Pouilly Fuissé – Domaine Gerbeaux – 2011.
Menus à 23,50 et 33 €. Menu de l'écailler 29,50 €. Menu junior 9,50 €. Les huîtres de 12,60 à
27,30 €. Le plateau de l'Européen (1 pers.) 53 €. Le plateau de l'océan (1pers.) 38 €. Dégustation d'huîtres (1 pers.) 32 €. L'assiette du grand large (1 pers.) 21 €. Les coquillages et crustacés de 4 à 25 €. Entrées de 6,50 à 19,20 €. Les poissons de 18,50 à 37,50 €. Les spécialités de l'Européen de 16 à 28 €. Autour du grill de 16,50 à 30,40 €. Les choucroutes de 16,70 à 22,30 €. Plateau de fromage 11 €. Les desserts glacés de 7,40 à 9,90 €. Les gourmandises de 7,30 à 10,40 €.
Ouvert 7j/7. Service continu.

L'Européen
21 bis, boulevard Diderot
75 012 Paris
Réservation au 01 43 43 99 70

Note : 12,5/20          

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire