samedi 10 novembre 2012

Ciel de Paris - 75 015 Paris



Se caler, et admirer

Passé la colère du « quête-parking », les 56 étages de la Tour Montparnasse, se verront «éclipsés » en l'espace de 38 secondes (soit 6m/sec.) pas même le temps que nos oreilles prennent ombrage de l'accélération ! La vue sur la Capitale vous claquera aux mirettes comme un frelon égaré ! Une salle avec vue (plus que) panoramique, un « ciel » gris, des « soucoupes » en leds « emplafonnées », des fauteuils coque caramélisés, et des tables nappées, de quoi se caler, et admirer ! Olivier, le maître d'hôtel, se mettra en quatre, que dis-je, en dix, pour nous être agréable. Mais « son » personnel ne demeurera pas de reste, affabilité, et efficacité ne lui seront pas étranger. Quelques amuses-bouche, des fougères tièdes, une coupe de champagne rosé, et la Tour nous appartiendra ! Le bar à millefeuille, côté salé (car il y aura, également, le côté sucré), ouvrira par une tuile au safran, tourteau, gambas, sucrine, et vinaigrette à la truffe d'été, magique, et toute en finesse. Le foie gras en trois versions, poêlé, mi-cuit, et marbré au magret de canard et pain d'épices, révélera une approche intelligente et subtile, une cuisson idoine, et une répartition heureuse. 
Le végétal « revisité », un mesclun, pousses d'épinard, et tomate pelée, fera le bonheur de votre serviteur en mal de légèreté ! Le homard en « majesté », tout entier décortiqué, son riz noir façon risotto, ses févettes, tout étiré dans sa sauce bisquée, le cœur de filet de bœuf (origine France), sauce aux truffes, vrai-faux risotto de pommes de terre Charlotte, et la selle d'agneau rôtie au thym citronné, légumes oubliés d'hier et d'aujourd'hui, confirmeront l'idée qu'un chef (très) doué, ici, se camouflerait ! Christophe Marchais, le sus dit nommé, s'éclatera à l'ouvrage, comme le précisera Olivier. La sélection de fromages Marie Quatrehomme, Livarot, Saint-Nectaire, Chaource, Chèvre, et Saint-Marcellin (divin, soit dit en passant), versera dans le peaufiné, si ce n'est le raffiné ! Le Saint-Honoré, façon Baptiste Méthivier, le chef pâtissier, en livrée de choux sur lit vanillé, le millefeuille « classique » en tourbillon de crème légère à la vanille, la compotée d'abricots, sa glace verveine, tout en humilité, et le Paris-Brest à sa façon, biscuit, friand et mousseline au praliné en choux inséré, verseront dans l'affectivité, si ce n'est l'émotivité. Un café Richard « Grand cuvée », des macarons, et autres cannelés (un poil trop cuits), bousculeront en beauté un bel instant de félicité.
Notre dégustation de champagnes, et vins au verre : Billecart-Salmon, R de Ruinart, Laurent Perrier ultra brut, Laurent Perrier rosé, Pacherenc du Vic-Bilh Domaine d'Hechac cuvée Maëlys 2011.
Déjeuner gourmand (uniquement au déjeuner, sauf dimanches et jours fériés) : Menu 2 plats 29 €. Menu 3 plats 38 €. N°1 de 18 à 98 €. N°2 de 29 à 58 €. N°3 de 22 à 42 €. N°4 de 12 à 15 €. Le Bar à Millefeuilles : version salée de 21 à 24 €, ou version sucrée à 13 €.

Ciel de Paris
33, avenue du Maine
75 015 Paris
Tél.: 01 40 64 77 64
www.cieldeparis.com

Note : 15/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire