vendredi 9 novembre 2012

L'Obé - 75 008 Paris



Par l'entrée des Rois !

L'entrée côté rue Boissy d'Anglas étant, le week-end et hors horaires déjeuner, close, il nous faudra employer les « grands moyens », et en passer par l'« entrée des Rois » sur la place aux fontaines. L'Obé sera atteint en quelques enjambées une fois le hall traversé. L'esprit des lieux, une table mi-gastro, mi-brasserie, menée par Franck Roublique, son directeur, avec la discrétion qui sied aux (véritables) maîtres de maison ! Frédéric prendra le relais, histoire de prouver ce que service veut dire ! To serve ! Une proximité avec le client, et des apartés emplis d'une (relative) sincérité … Échange d'adresses sélectionnées, et puis conseils sur les plats envisagés. Les lustres en feuilles de vigne appliquées, de chez Lalique, les corniches « léchées » d'or, les murs habillés de merisier, une déco de Sonia Rykiel (très années 90), qui s'affichera tout en spécificité. Le foie gras rôti à la pistache concassée, chutney exotique, tout en générosité, et le noir de Bigorre servi sur pain bio, condiments à l'huile de noisette, ouvriront le bal des suavités, un bal mené tambour battant par un chef, Benoit Garbon. 
Le pavé de saumon bio, beurre banc à l'encre de sèche, déclinaison de carottes fan, et purée, le carré d'agneau croûte de moutarde à l'ancienne, artichauts en barigoule, sa fricassée de champignons, et l'onglet de bœuf « Black Angus », purée de pommes de terre, échalotes confites, s'inscriront dans la belle félicité ! Cuisson idoine (sauf pour le carré retourné peu après son arrivée), accompagnements respectueux, et alliances quasi mémorables ! De quoi chambouler les apriori de certains de mes « confrères » peu enclins à l'objectivité, et plutôt adeptes de la complaisance ! L'assiette de fromages de chez Marie Anne Cantin, Saint-Nectaire, Sainte Maure, Livarot, et Briat Savarin, se révélera telle une référence du genre. Et si les desserts nous avaient été simplement contés, indéniablement ils ne nous auraient pas impressionnés ! Pourtant force sera de constater que la tarte au chocolat Caraïbes, toute en onctuosité, le gâteau moelleux aux fruits rouges, tout en fraîcheur, le millefeuille à la vanille Bourbon onctueusement révélé, l'un des meilleurs de Paris, le choconoisette façon Duplo croquant, et cacaoté à souhait, et la tarte renversée amande-abricot-figues, façon panna cotta, se révéleront comme des prouesses œuvres d'un chef pâtissier petit génie de la spatule et de la douille, Jérôme Chaussesse.
Notre dégustation de Champagne, et vins au verre : Laurent-Perrier cuvée rosé, Gewurztraminer vendanges tardives Domaine Trimbach 2005, Pomerol Château Bellegrave 2007.
Menu Lunch 39 €. Menu découverte 59 €. Menu Vendanges 79 €. Menu enfants 28 €. Entrée chaudes et froides de 12 à 33 €. Plats de 34 à 46 €. Fromages et desserts 15 €.
Ouvert tous les jours de 12h à 14h et de 19h30 à 22h.

Restaurant L'Obé 
Hôtel de Crillon*****
4, rue Boissy d'Anglas (10, place de la Concorde)
75 008 Paris
Tél.: 01 44 71 15 15
Note : 15/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire