dimanche 31 mars 2013

La Petite Cour - 75 006 Paris



Tamisé et raffiné ...

Le marché Saint-Germain, le cœur battant du « village » et puis la petite passerelle, le vieil escalier, et la terrasse désertée, et le « sasse » à peine franchi, voici un espace charmeur, dorloté, discret tout en bouton d'or et pourpre, tamisé et raffiné, un lieu envoûtant, révélateur d'un chef, un chef doté d'un don celui de « salubrité » publique, de ceux que l'on devrait imposer … Ses ravioles de langoustines, coriandre-curcuma, et crème de langoustines, vaporeuses, et insouciantes, son risotto aux pieds de moutons et chanterelles, crémeux et délectable, les trois spéciales Gillardeau n°2, grassouillettes, et pas obsolètes, et les beignets de foies de canards « laqués » en réduction de Banyuls, compotée de poire vanille, déferleront sur nous comme une pluie de météorites ! 
Le Saint-Pierre rôti, risotto Carnaroli, palourdes du Mont Saint-Michel et le filet de bœuf fumé au thym de Provence, sous cloche, terrine de pommes de terre, et tomate confite, « enflammeront » nos papilles, et les « braises » de nous titiller jusqu'à l'extinction … Si ce n'était notre ferveur pour le « monde » pâtissier nous eussions casaque tournée ! Mais, ici, point de possibilité ! Ne l'envisagez même pas, vous manqueriez les (petits) trésors de Kamel Hamzaoui, notamment son baba infusé au thé jasmin, divin, sa crème brûlée en cassonade, « craquante », son dôme chocolat-passion-caramel virtuel, et le Solognot, une Tatin de pomme et poire tout en raffiné. Une histoire à « vérifier » à 2, 3, 4 voire plus si affinité …
Notre dégustation de champagne, et vin : Champagne Louis De Sacy. Château Larrivet Haut-Brion 2007 (rouge).
Formules : déjeuner 28 €. Dîner menu carte 37 €. Le dimanche menu carte 49 €. Entrées de 4,80 à 25 €. Plats de 24 à 40 €. Viande du moment Hugo Desnoyer 39 € (pour deux). Fromages affinés
10 €. Desserts 10 à 13 €.
Ouvert tout les jours.

La Petite Cour
8, rue Mabillon
75 006 Paris
Tél.: 01 43 26 52 26
Note : 14/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire