samedi 9 mars 2013

Terrasse Mirabeau - 75 016 Paris




Un parcours quasi initiatique

C'est un heureux événement qui nous aura conduit, à nouveau, vers Pierre Négrevergne, et sa Terrasse Mirabeau, un événement (très) récent dont il demeure encore le premier surpris, l'attribution du « label » des fameux, et respectés, Maîtres Restaurateurs, le seul qui soit véritablement basé sur le sérieux, et la compétence, de l'« impétrant » ! Tout y sera passé en revue, chambre froide, origine des produits, factures, propreté, etc., etc. Enfin des gens « inrockuptibles » !
Pas de ces « corrupteurs », et « corrompus » qui pulluleraient à Paris ! Une, puis deux coupes de Perrier rosé brut Royal, une crème légère de légumes, et une mousseline de chaire de tourteau, nous voici propulsés dans l'univers de Pierre Négrevergne, un « espace » de sincérité dans un cocon de volupté. Les cèpes « bouchon » Français, et ravioles de Romans, crème chaude de cèpes, et cèpes poêlés à l'ail confit, le foie gras de canard du Périgord, et cazette en terrine, sorbet maison à la pomme Granny Smith, et le pâté en croûte maison au canard sauvage, et foie gras du Périgord, apostropheront mais tout en délicatesse, sans le moindre stress !
La sole petit bateau de Bretagne, poêlée meunière, purée à l'huile d'olive Grecque Alfa Méssinias, son beurre blanc, la pâte bio « Likenn » de David le Ruyet, et homard Breton à la crème de crustacés, copeaux de speck, « feuilles » de Parmesan, ou les Saint-Jacques de Dieppe, risotto Arborio crémeux au bois de réglisse, jus mousseux, ne se formaliseront pas d'avoir été si appréciés. Le Saint-Marcelin au lait cru, salade de mesclun, tapenade d'olives maison, fera mieux que de divertir des papilles passablement émoustillées. La déclinaison de douceurs, soufflé chaud au caramel beurre salé maison, onctueux « grave », le Paris-Brest, cuit minute, sauce caramel à la cazette, fondant à souhait, la brioche maison façon pain perdu, marmelade d'ananas à la vanille Bourbon, son sorbet au citron, et les pommes-poires comme une Tatin, croquant au pavot et sésame, glace à la cannelle de Madagascar, nous engageront sur un chemin tout de délectation et de suavité, un parcours quasi initiatique, que Pierre Négrevergne se fera un plaisir, que dis-je un devoir, de vous proposer.
Notre dégustation de champagnes, et vins au verre : Champagne rosé Joseph Perrier brut Royal, Vins n°3 cuvée « la Tour Bicheau » blanc 2009, n°4 « Au Clos la Petite Bellane Valéras » - Côte du Rhône Village – 2010, n°2 Domaine de Berepasse 2007.
Formules 27 € et 38 €. Menu 49 €.
Menus 67 et 49 € (2 verres de vin dans la sélection des vins servis au verre, ½ eau minérale, café, mignardise).
Menu dégustation 6 plats 75 € (formule pour l'ensemble de la table).
Menu carte 85 € (choix d'une entrée, un plat, un desserts à la carte, 2 verres de vins dans la sélection des vins servis au verre, ½ eau minérale, café et mignardise).
Entrées de 14 à 22 €. Plats de 21 à 41 e. Fromage 14 €. Desserts 14 €.
Ouvert du lundi au vendredi.

Terrasse Mirabeau
5 Place de Barcelone
75 016 Paris
Tél.: 01 42 24 41 51
Note : 15,5/20  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire