dimanche 7 avril 2013

Grancaffè Convivium - 75 008 Paris



Fais toujours ce que tu sais faire …

Giulio pénétrant dans son (tout) nouvel espace de la rue Marbeuf, et saluant les quelques (rares) tables occupées en ce lundi de Pâques, voilà (presque) notre première approche d'un lieu, innovant à plus d'un titre, dont les « racines culinaires » plongeraient (propagerait la rumeur naissante) en Sicile, tout comme celles de Giulio d'ailleurs lui qui serait originaire de Catania au pied de l'Etna (on comprendra mieux son tempérament « explosif »). Ici, point d'ostentation inutile, mais un goût assez prononcé pour le beau, et le raffiné ! Dorure façon Park Hyatt, plafond en dénivelé, appliques Led façon cadran solaire, fauteuils tulipes nacrés, et bois de cerisier plaqué de partout, sur un répertoire Franco-Italien (Claude François en tête), une ambiance sans (trop) de prise de tête, propice aux délibérés … Alfio, fils de pâtissier, le chef exécutif, drivant quinze cuisiniers, pizzaiolos, et pâtissiers, une brigade hyper entraînée, maître d'œuvre d'une carte « haute en couleurs » tout à la fois légère, simple et peaufinée, un exercice dans lequel il excellerait, celui-là même envisagerait, concevrait, et exécuterait de petites merveilles. 
Proscuitto de Parme e Burrata, quatre fines tranches d'un Parme 24 mois, et une Burrata des Pouilles crémeuse à souhait. Calamari fritti dorés tout en légèreté, et Fantasia di Verdure, le must pour les végétariens que nous devrions être, légumes grillés, et Burrata, nous susurreront de doux accents du Sud de la Sicile. Le filet Shalimar, une initiative de la Princesse Shalimar qui souhaitait une recette particulière pour elle et les siens, un filet endossant une sauce crème tomate, le Spada alla Palermitana alla friglia, un espadon frais pané dans la chapelure, cuit au four, et Poker di Pasta, une martingale de pâtes, ravioli créma, Penne broccoli, fusilli Bosco et Maccheroni Norma façon Alfio, rien quand du « beau monde », pour les fines « gueules » et les initiés, sauront se faire apprécier ! 
Dolci, dolci quant tu cherches à nous tenir … Ici, ce ne seront pas de veines paroles, et la panna cotta alla fragola coulis (un poil trop liquide) et fraises fraîches, il Semifredo au café, un parfait mi-gâteau, mi-glace, le cannioli, « le » gâteau Sicilien par excellence façon Alfio, fruits confits, farci d'une riccota onctueuse, vaporeuse mais pas doucereuse, et le tiramisù biscuit à la cuillère au café, crème de Mascarpone montée minute, pluie de pistache pilée, nous conforteront dans l'idée que ce café là aurait des « comptes à régler » avec tous les cafés du quartier ! 
M'est avis qu'il serait bien « armé » pour réussir !
Notre dégustation : Roederer Brut, et Lighea blanc – 2011.
Antipasti e Piatti Freddi (entrées et plats froids) de 7,80 à 24 €. Antipasti Caldi (entrées chaudes) de 9,50 à 18 €. Zuppe (soupes) de 10 à 12 €. Le Pizza (les Pizzas) de 12 à 20 €. Le carni (les viandes) de 18 à 28 €. Il Pesce (les poissons) de 18 à 100 €. La Pasta (les pâtes) de 10,50 à 28 €. Il Riso (les risottos) de 13,50 à 18,50 €. Dolci (pâtisseries) de 7 à 12,50 €. Gelati Fatti in casa (glaces faites maison) de 9 à 12,50 €.
Ouvert 7j/7 du mardi au samedi pour Lanotta de 7h à minuit pour le Grancaffè et de 23h à 3h du matin pour Lanotte. Service voiturier.

Grancaffè Convivium
28, rue Marbeuf
75 008 Paris
Tél.: 01 45 63 53 53
Note : 14/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire