mercredi 3 avril 2013

La Compagnie de Bretagne - 75 006 Paris




Un souci d'expression poussé à son paroxysme

Par -1°, et la neige de partout, il était logique que nous souhaitions nous « abriter » mais pas n'importe où ! Le quartier de l'Odéon, du Luxembourg, et de la Fac de Médecine, nous en donnera l'occasion. Un lieu à nul autre pareil, comme je l'exprimais déjà lors de notre précédent passage, un lieu empli d'histoire et pas des moindres ! 1789, la révolution, Danton, le Club des Cordeliers, vous vous souvenez ? Eh bien, sachez que la magie opérera tout autant, et que nous nous laisserons happer par l'atmosphère sous « influence » Bretonne. Direction le premier niveau, une table près de la fenêtre, et puis une lente « ascension » dans les délices Bretons s'engagera ! La galette saucisse grillée au feu de bois, compotée d'oignons blonds de Roscoff (AOC) en acidulée, et jeune salade majestueuse, et pas soucieuse, et les six huîtres n°3 de Quiberon goûteuses mais pas (trop) envieuses, suffiront amplement à notre bonheur.  

 Le kig-ha-Farz d'antan, une spécialité originaire du Léon (en breton viande et far), autrefois un « met du pauvre » à base de farine de blé noir, bœuf, jarret de porc salé, carottes et choux, sa sauce de beurre salé fondu, « le » pot au feu Breton, s'inscrira dans la générosité, et l'authenticité. La galette noix de Saint-Jacques Kregin-sant-Jakez, mousseline de choux-fleur à la vanille de Madagascar, émulsion de corail, nous la jouera expressive et sensible, une approche très intuitive de la galette de Sarrazin. Le turbot poché, turbodenn gouvervet, pulpe de panais et radis noir glacé au thym-citron, sa cocotte de purée maison au beurre de baratte, ne m'engagera pas vraiment à succomber à ses charmes.  

 Peut-être bien à cause de cet aspect « gluant » de la « bête » ! Côté crêpes, la caramel beurre salé de Guérande, et la crème de pralin de grain de vanille, un trésor de bienfait pour les sens, le far breton, et le kouign amann, les trois « sources de vérité » du savoir-faire Breton, tout cela procédera d'un souci d'expression poussé à son paroxysme.
Notre dégustation de cidres : Domaine de Kerveguen cuvée Carpe Diem et de Rhuys Royal Guillevic Label Rouge, Surzur.
Menu 16,50 €. Les galettes : Classiques de 3,50 € (entrée) ou 5,50 € (plat) à 12 € (entrée) ou 15 € (plat). Les saisonnières de 11 (entrée) ou 14 € (plat) à 16,50 € (entrée) ou 19,50 € (plat). Le homard et les huître de Bretagne 12 € (entrée) ou 19 € (plat) à 31 €. Plat traditionnels 25 €. Plats saisonniers de 22 à 29 €. Accompagnements 5 €. Les crêpes classiques de 5,50 à 8,50 €. Les saisonnières 10 €. Pâtisseries Bretonnes maison 8 €.
Ouvert tout les jours, brunch le dimanche.


La Compagnie de Bretagne
9, rue de l'école de Médecine
75 006 Paris
Tél.: 01 43 29 39 00 (réservation conseillée)
Note : 14/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire