samedi 25 mai 2013

Café Latin - 75 006 Paris



Un souvenir du temps passé

La rue Saint-André des Arts « la » rue touristique par excellence, ses crêperies, ses cafés, son herboriste, ses hôtels, et puis son Café Latin, initié par le père de Yann et Lætitia Chevance, le frère et la sœur, en 1992 non sans un certain talent, un talent qu'ils auront su perpétuer efficacement. Association de tons rouge et noir, poutraisons et pierres taillées, chaises bistrot et guéridons, vieilles affiches de bières, champagnes et autre apéritifs, et une inimitable atmosphère de bistrot d'époque où l'on savait apprécier l'instant. Au jour d'aujourd'hui, ne resterait plus qu'un vague souvenir de ce temps passé, mais de temps à autres il nous plaît à découvrir quelques « survivants ». La terrine de canard au poivre vert maison conseillée par le « petit » Nicolas, le sommelier, nous ira droit au tripes … Expression virile, et sensation expressive.
 La salade Italienne, sans les poivrons marinés (pour cause d'allergie irrépressible), mozzarella, artichaut, tomates confites et basilic, un exemple de générosité, et les beignets de calamar sauce tartare, n'auront peut-être pas les même convictions mais développeront d'autres options. Le filet de canard au miel et vinaigre de xérès, pommes sautées et le tartare Italien, huile d'olive et copeaux de Parmesan, et le feuilleté de saumon à la duxelle de champignons, un style coulibiac revisité, nous conforterons dans l'idée que le chef, Philippe Guret, un « jeunot » de 22 ans, saura révéler des produits sélectionnés non sans une certaine efficacité. La fonction des desserts, ici, n'aura nul besoin d'être vantée ! Ce sera du spontané et de l'authentique. La Tatin caramélisée, et « beurrée » à cœur, le gâteau de Maman aux pommes et aux poires, en carré découpé, et la crème brûlée, crémeuse et onctueuse à souhait, tout cela procédera d'un réel talent pas franchement galvaudé.
Notre dégustation de Champagne et vins au verre : Drappier Carte Blanche, Bordeaux Blanc – 2011. Château Guirard, Montagne Saint-Emilion 2007 - Les Piliers de Maison Blanche et Muscat Hanepoot Jerepigo – 2012, et un vieux Marc de Champagne de chez Drappier .
Formules 19 et 25 €. Entrées de 7 à 12 €. Salades composées de 10,50 à 12 €. Croque Poilâne 8 €. Plats de 11 à 15 €. Fromages et desserts 7 €.

Café Latin
30, rue Saint-Andra des Arts
75 006 Paris
Tél.: 01 46 33 02 06
Note : 12,5/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire