mercredi 1 mai 2013

Hostellerie de la Porte Bellon *** - 60 300 Senlis



Le bonheur de vivre ...

Senlis, ville Gallo-romaine, sa muraille du IIIème siècle, son arène du Ier, ses vestiges du château Royal, son prieuré Saint-Maurice fondé par Saint-Louis, sa Cathédrale Notre Dame, et ses fortification médiévales … Tout un « programme » quasi touristique qui ferait que la semaine, comme le week-end, c'est une ville vivante, animée, que dis-je passionnée même mais sans excès, de quoi y attirer nombre d'entre nous rien que pour goûter une petite part de leur bonheur de vivre … Ici point de Casino, point de boutiques luxuriantes, et point de constructions défigurées, un seul lieu vous hébergera, non pas l'un de ces « maillons » de chaîne sans âme (tous concentrés à la sortie de la ville, prés de l'A1) mais un ancien relais de poste du XVème siècle, en une autre vie Monastère d'une congrégation religieuse devenu au fil du temps un lieu d'hospitalité et de partage … Depuis 2010, Jean et Céline auront menés un combat, que dis-je, une « croisade » pour que perdure ce lieu d'exception quitte à (progressivement) lui imposer une cure de jouvence ! Et même si l'architecte des Bâtiments de France ne leur aura pas facilité la tâche, force sera de constater qu'ils auront su s'en accommoder et relever le défi. La réceptionniste s'affichera tout sourire, en une blondeur assurée. Point de bagagiste, certes, mais le seul maître d'hôtel participant à hisser nos effets dans la suite mise à disposition des « familles nombreuses » … Étonnement, ce seront quelques 50 à 60 m² répartis sous les toits, en trois chambres bien distinctes l'une lie de vin, et blanc, toute en sobriété de bois naturel, à la limite presque « monacale », son miroir biseauté. 
Un simple coup d'œil du côté couloir dévoilera la superbe terrasse jardin sur l'arrière de la bâtisse, côté gare, avec ses arbres (fraîchement) taillés et ses tables éparpillées prêtes, pensera-t-on, à nous accueillir d'ici quelques jours dés les premières envolées de températures, et cela ne saurait tarder ! La seconde chambre jouera les fleurs argentées et les lits de « bois brûlés », lampes et chevets assimilés, tout comme la troisième les bois vernis, la rusticité, et la vue sur une adorable petite maison de village (à l'angle de la rue, juste derrière) qui donnera des regrets de ne pas pouvoir s'y installer … La coiffeuse « surpiquée » en alcôve insérée, la penderie, ses oreillers juste posées et empilés, et au fond, outre des toilettes intimistes avec petite fenêtre et vue sur le parking d'à côté, une salle de bains un poil « décalée », son meuble vasque, et son séchoir jauni, le tout dans un esprits très années 80, un charme bien simple penseront certains, mais qui nous nous y ira droit au cœur ! Seul le petit déj' laissera un peu à désirer avec un plateau tristounet et donc pas de quoi vraiment délirer ! Mais lui en voudra-t-on franchement ? L'essentiel ne serait-il pas ailleurs ? Jean et Céline Bataille ne devraient pas trop se faire prier pour vous le révéler.
Tarif appartement : 245 €. Petit déj' 10 €.

Hostellerie de la Porte Bellon***
51, rue Bellon
60 300 Senlis
Tél.: +33 (0)3 44 53 03 05
Note : 14/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire