vendredi 31 mai 2013

Restaurant Hôtel Daniel - 75 008 Paris



Discrétion et rebellion

Le lys des Relais & Châteaux aura toujours (tout du moins je le souhaite) la même aura auprès d'un public de connaisseur si ce n'est de passionnés du beau et du raffiné. Le Daniel (déjà « expérimenté » en 2012) nous offrira là l'occasion d'apprécier une seconde fois le savoir-faire d'un chef, Jérôme Bonnet, que l'on ne pourra taxer, incontestablement, d'amateurisme … Et si vous ne connaissez le lieu, je vous engage à y venir mettre vos papilles à l'épreuve de ce chef tout en discrétion, et rebellion. Ici, point d'étoile au firmament d'un « ciel gastronomique », point de plaque dorée de Maître Restaurateurs, mais l'empreinte du seul vrai talent ! 
Ainsi banquettes damassées, coussins éparpillés, musique susurrée, et lumière tamisée, s'afficheront-ils en toute sobriété, de quoi décontenancer les plus exaltés. Des « suggestions éphémères » nous extrairons les oeufs au plat beurre noisette et copeaux de truffe blanche tout en humilité et suavité, une truffe de Printemps (Tuber Borchi) originaire du Piémont, dans toute sa splendeur expressive, les (deux) asperges vertes Françaises, un poil minimalistes, œuf mollet frit, une note de fraîcheur parfumée, et le foie gras de canard du Périgord rôti et confit, cristaux de sel de Maldon et poivre noir de Penja, un foie plus que respectable, tout cela nous charmera sans, toutefois, atteindre l'hystérie « gustative » ! 
Les coquillettes au jambon Pata Negra de Bellota (36 mois de maturation) une simplicité à l'épreuve du temps et des modes, les gnocchi de pomme de terre Agria aux noisettes, sauce poulette truffée, une séduction toute en douceur, et le filet de bœuf de chez Hugo Desnoyer, rôti, pomme ratte fondante, et jus à la moelle fumée, l'expression du produit dans son plus simple appareil, n'auront nulle difficulté à prouver que Jérôme Bonnet reste et demeure une valeur sûre ! Le plateau de fromages affinés bio, chèvre, Camembert, et Saint-Nectaire, frisera l'excellence. Côté desserts, le plateau de la pâtisserie des Rêves, « oniriquement » conçus et sélectionné par Philippe Conticini, fera une entrée renversante ! Le Saint-Honoré, le meilleur de Paris, le Paris-Brest, tout en superlatif, le grand cru praliné tout doré et l'éclair au café en roulade chocolatée, parviendraient, à eux seuls, à convaincre de pêcher un curé en pleine confession !
Notre dégustation de vins au verre : Cugakus Pays d'Oc Gérard Bertrand 2011, et Saint-Aubin 1er cru « Les Pitengerets » 2009.
Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 15h et de 19h à 22h.

Restaurant Hôtel Daniel****
Restaurant Champs-Elysées
8, rue Frédéric Bastia
75 008 Paris
Tél.: 01 42 56 17 00
Note :14,5/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire