dimanche 12 mai 2013

Yayin - 75 017 Paris



Une « maîtrise » totalement inattendue

Une sommelière qui tiendrait une table (et non un bar, nuance) à vins dans le XVIIème cela ne surprendra personne. Mais, si je vous confiais que Yaëlle Ifram s'investirait en une (nouvelle) cuisine essentiellement juive, et connaitrait les vignobles du plateau du Golan, des Monts de Judée ou de la Haute Galilée comme d'autre la Loire, le Bordelais ou la Bourgogne, je ne crois pas m'aventurer en terre inconnue … Depuis quatre ans, Yaëlle met toute son énergie (il n'est que de l'observer courir des cuisines vers les tables), et son savoir-faire, au service d'une clientèle avertie, juive évidemment, mais pas que (la preuve), soucieuse de s'évader des chemins culinaires pré-tracés … Côté ambiance, on aura fait dans la sobriété de tons framboisés, de rideaux rayés, de miroirs dorés, de lustre alambiqué, de suspensions cubiques, et d'un sol façon parquet (plus vrai que nature). 
Côté cuisine, le velouté d'artichauts de Jérusalem (oh, le velouté), et fines tranches de Boutargue, les makis de foie de volaille, omelette Japonaise, et oignons confits, et le Strudel aux champignons sauvages, crème de cèpes, friseront l'excellence, une « maîtrise » totalement inattendue et un chef pas vraiment pris au dépourvu ! Le magret de canard à la haroset, polenta crémeuse, le veau fondant façon pot-au-feu en cocotte, aux petits légumes, raifort et la cocotte de pargit « comme à Bombay », riz parfumé aux épices, confirmeront que cette cuisine « revisitée » ne se discréditera pas. Une conviction menée « tambour battant » sans la moindre hésitation. Le millefeuille, la (vraie) Tatin aux coings tièdes, crème épicée, mikado de Granny et l'ananas rôti aux quatre épices, marqueront d'une trace de spatule appuyée, et d'un coup de douille enflammé, le territoire d'un chef devenu, pour l'occasion, pâtissier …
Notre dégustation de vins au verre : Chardonnay « Odem Vignoble Bio » Yarden 2009 caves du Golan, un vin issu du vignoble bio, résolument fruité, ananas et pêche, boisé, avec des notes de pain grillé et de beurre.
Plat du jour 13,90 €. Formules 21,50 et 80 €. Entrées de 14 à 24 €. Plats de 22 à 31 €. Desserts 11 €.
Ouvert du dimanche au vendredi.

Yayin
Restaurant à vins & Nouvelle cuisine juive
33, rue Cardinet
75 017 Paris
Tel.: 01 43 80 63 60
Note :13/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire