vendredi 21 juin 2013

Bistrot Du Sommelier - 75 008 Paris


La maison n'accepte pas l'échec !

Si je vous dis Meilleur Sommelier du Monde, cela vous dira certainement quelque chose tout en restant, malgré tout, relativement abstrait ! Si j'y ajoute l'année 92, vous ne serez pas vraiment plus éclairé. Par contre, quand je vous évoquerai Philippe Faure-Brac, l'heureux détenteur de ce « sésame » incomparable qui lui aura ouvert (presque toutes) les « portes » de la planète, là je vous imagine mal douter encore. Mais, tout compte fait, je vous apprendrais peut-être quelques chose aujourd'hui, l'existence depuis 1984 de son bistrot préféré celui qu'il aura créé avec amour et passion … Déco un poil kitch, banquettes mouchetées, portraits officialisés (Monsieur Faure-Brac et Nicolas Sarkozy. Monsieur Faure-Brac et Pierre Arditi., etc, etc), et bouteilles alignées, une ambiance quelque peu décalée mais, néanmoins, attachante. Les asperges blanches au jambon de pays et pistou, la tartelette croustillante aux escargots et côtes de romaine au jus de viande, et le foie gras de canard poêlé aux figues, un poil trop saisi à mon goût, ne se déclineront certes pas au superlatif, mais ils vous laisseront comme une sensation de bonheur furtif. 
L'escalope de cabillaud, champignons et légumes du moment, le pigeon rôti aux pleurotes et champignons de Paris, rosé à souhait, prédécoupé mais reconstitué, et l'araignée de porc rôti, jus corsé au thym, pommes Pont-Neuf, quant à elle (beaucoup) trop « appuyée » côté cuisson, ne porteront pas (trop) ombrage à Philippe Faure-Brac, mais plutôt à son chef, Guillaume Salial, qui serait bien inspiré que de peaufiner, ou de ne pas déléguer ! L'assiette de fromages, Camembert, Pouligny Saint-Pierre, Beaufort, Clacbitou et Belloc, ne réussira pas franchement à nous distraire du seul véritable intérêt de cette maison (très) orientée, le nectar des Dieux … 
Même le brownie aux pignons de pins et amandes, sauce café, le sablé au romarin, mousse légère au citron et miel d'acacia et le cheesecake façon panna cotta (car il n'avait rien d'un cheesecake), ne parviendront pas à occulter que ce bistrot mériterait une « pointure » supérieure côté cuisine ! Monsieur Faure-Brac, réfléchissez-y, il en va de votre crédibilité !
Notre dégustation de vins au verre : AOC Montlouis-sur-Loire Domaine La Grange Tiphaine cuvée Clef de Sol 2011, Ladoix Domaine Chevalier Chardonnay 2010, Blaye Côtes de Bordeaux Château du Cassard Sauvignon Sémillon 2011, Côteaux du Languedoc Pic Saint-Loup Château Laroque 2008, Côtes du Rhône Villages Domaine Duseigneur 2005, Vins de Pays d'Oc Domaine de l'Aigle Pinot noir chez Gérard Bertrand 2010, Massandra Kagor de la Côte Sud 2009 (rouge), Nectar de Massandra 2010 (blanc).
Suggestions du jour entrée 28 €. Plats 40 €. Menu enfant (12 ans) 14 €. Menus « saveurs » vins compris : Découverte à 65 € à la rencontre des crus émergents menu surprise en 4 services vins compris. Tentation à 80 € un voyage entre classicisme et originalité. Prestige à 110 €, la mise en scène des références. Déjeuner du sommelier : le marché du jour en 2 services 38 € et 43 €. Le marché du jour en 3 services 39 et 54 €. Carte : Entrées de 15 à 27 €. Poissons et viandes de 28 à
36 €. Fromages de 12 à 19 €. Desserts 12 €. Café gourmand 10 €. Tables d'hôtes du vendredi : déjeuner en 3 mets et 5 vins 50 €, et dîner en 5 mets et 5 vins 75 € (chaque repas précédé d'une présentation dégustation. Programme sur demande. Vendredi du vigneron et soirée dégustation réservation nécessaire, tables d'hôtes (salon-cour « Louis-Philippes » 8/14 pers. Salon-cave « Probus » 20/24 pers.
Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 14h30 et de 19h30 à 22h30.

Bistrot du Sommelier Paris
Philippe Faure-Brac
Meilleur Sommelier du Monde 1992
97, boulevard Haussmann
75 008 Paris
Tél.: 01 42 65 24 85

Note : 12,5/20  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire