dimanche 23 juin 2013

Café l’Émir - 75 008 Paris


Il n'a pas tout d'un grand !

Tout à la fois « carrefour », « couloir » ou « porte », le Liban, cette terre aux « empreintes » multiples, la Suisse du Moyen-Orient, une Suisse un peu chahutée depuis quelques décennies, se révélerait un pays à la « culture » culinaire incontestable … Le café Émir (à deux pas du Musée Carnavalet) serait-il un (bel) exemple de cette convivialité gustative à la sauce Libanaise ?
Une particularité du lieu, pas de déco pseudo Moyen-Orientale, mais une sobriété de bon aloi.
Si je ne vous l'avais pas dit, impossible de le présager ! Le Hommos, purée de pois chiche, crème de sésame, citron et huile d'olive, un amour de purée à « tomber », le Taboulé, persil, tomate, oignons et blé concassé, citron, huile d'olive et menthe, les feuilles de vignes farcies au riz parfumé (pas les meilleures qui soient), les Makanek, des mini saucisses Libanaises flambées au citron, à déguster avec les doigts, en roulade dans du pain Libanais, et le Sambousek viande, des beignets de viande d'agneau et pignons, ne démériteront pas, non sans, pour autant, provoquer le « séisme » gustatif, celui qui vous prendra aux tripes pour ne plus vous lâcher ! 
Les brochettes d'agneau grillé, leur brochette de poivron et courgettes, les brochettes mixtes, kafta, chiche taouk et agneau, et le Chawarma Royal, un émincé de bœuf mariné aux épices, et grillé à la broche, joueront, à peu de chose prés, dans la même cour, et je dois avouer que je ne leur reconnaîtrais pas « tout d'un grand » Libanais. Côté desserts, exit les tiramisù, mousse chocolat, panna cotta et autre crème brûlée à la carte, et bienvenue à des spécialités, comment dirais-je, un peu plus recherchés, Baklawa, un feuilleté à la pistache, aux amandes et pignons de pin, Mouhalabyé, un « flan » Libanais au lait, à la fleurs d'oranger, sirop de sucre et pistache effilée, et Katayef bi achta, des mini crêpes épaisses, en corne d'abondance, fourrées à la crème de lait, sirop de miel et fleur d'oranger … Voilà un aspect de leur cuisine qui aura, avec le Hommos, le mérite d’interpeller sans toutefois parvenir à nous
scotcher !
Entrées : Hors d'œuvres froides de 5,50 à 6,50 €. Hors d'œuvres chaudes 6,50 à 7,90 €. Beignets (4 pièces) 6,50 €. Mézzés et plats de 22 à 86 €. Assiettes composées de 14,50 à 18,50 €. Plats et grillades de 14,50 à 18,50 €. Desserts de 5 à 8,80 €.
Ouvert du lundi au samedi de 7h30 à 23h.

Café L'Émir
Bar – Restaurant – Traiteur Libanais
133, boulevard Haussmann
75 008 Paris
Tél.: 01 42 26 18 19
Note : 11/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire