vendredi 21 juin 2013

Julien - 75 008 Paris


Déplacera-t-il les foules ?

Il n'est pas si banal de trouver une boulangerie-pâtisserie-traiteur « liée », que dis-je « scotchée » à un espace bistronomique totalement décalé, à la limite peaufiné, si ce n'est raffiné ! D'ailleurs, une cloison de verre ne les séparera-t-ils pas l'un de l'autre histoire de marquer la scission entre les deux « mondes » ? Colonnades et carrelages argentés, sièges anisés, et banquettes de cuir métallisé et capitonné, toute une atmosphère voulue par Julien, le maître de maison, qui prendra l'activité de restaurateur très au sérieux, au point de recevoir lui-même tous ses clients. Ici, il vous faudra le plus souvent réserver car les habitués, et autres étrangers, prendrons d'assaut ce qui ne m'apparaîtra pas franchement être une sandwicherie de luxe, ni même une cafétéria ! Et ce ne sont pas la terrine de foie gras de canard maison, la terrine de queue de bœuf, son foie gras intégré, et la tomate mozzarella basilic qui démentiront mes affirmations. 
Le mi-cuit au thon en « croûte de sésame » et pavot, parfaitement rosé, ses purées de petits pois, patate douce, et céleri, l'entrecôte environ 350 gr de la Nivernaise, et l'espadon en aller-retour (garniture idem) n'auront aucune difficulté à prouver qu'ici on ne plaisantera pas avec la qualité des mets. Outre une appréhension digne des meilleurs maisons, il ne sera pas trop difficile d'observer que le chef ne s'emmêlera pas les « pinceaux » derrière son piano ! Mais, ici, ce qui déplacera les foules ce seront la religieuse et l'éclair au café (mieux que chez Ladurée, diront certains), la Tatin beurre légèrement caramélisé, réellement optimisée, le millefeuille à la crème pistache, un spécimen raffiné sans le moindre complexe, et le traditionnel à la vanille Bourbon, et un sablé (épais) Breton pomme beurrée, le préféré de Julien, celui qui, de facto, serait sensé ravir tous les palais occidentaux mais pas que … Navré de ne pas partager l'unanime opinion, je lui préférerais, et de loin, quant à moi, la Tatin beaucoup plus voluptueuse et charmeuse !
Formule bar 22 € Menus 25 et 30 €. Carte : Entrées 14 €. Poissons et viandes 20 €. Petits plats de 14 à 16 €. Salades composées de 16 à 20 €. Desserts 7 €, et desserts pâtisseries (à choisir à la boutique) 7 € pièce.
Ouvert du dimanche au vendredi. Service jusqu'à 18h.

Julien
Boulangerie – Pâtisserie – Traiteur – Restaurant
73, Avenue Franklin Roosevelt
75 008 Paris
Tél.: 01 43 59 78 76
Note : 13/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire