jeudi 27 juin 2013

La Place Royale - 75 004 Paris


Pas de place pour le tralala !

Les arcades de la Place Royale, dite des Vosges, auront toujours ce charme indescriptible, cette « odeur » du passé qui vous capturera les tripes pour ne plus les lâcher. Et là, près de la porte, une table (très) discrète, bourrée de qualités, qui, depuis quelques mois, se serait glissée en une nouvelle « peau » plus hype, beaucoup moins rustique, dans les tons gris perle, lustre de fer forgé alambiqué, ancien plan de Paris mural fractionné et illuminé, et toujours cette ambiance feutrée qui séduira (surtout ?) les étrangers ! Les gnocchis à la crème, gratinés au Parmesan, le pressé de foie gras en mi-cuit sur ardoise, sa confiture d'olives noires et la terrine du jour, maison évidemment, n'auront nul effort à fournir pour nous divertir, et confirmer ce que nous savions déjà, ici pas de place pour le tralala ! Le filet de bœuf, son gratin Dauphinois, le tartare à l'Italienne, filet d'huile d'olive, copeaux de Parmesan, et l'andouillette grillée AAAAA, ses pommes grenailles sautées, et sauce moutarde à l'ancienne, ne tomberont pas sous le coup d'une quelconque négligence, mais plutôt d'une belle appréhension. Du simple, du frais, du bon, à regretter de ne pas être Gascon ! Côté desserts, la Tatin crème fraîche, la crème brûlée à la pistache, le tiramisù au café et Amaretto, et les madeleines en profiteroles, feront montre d'une dextérité sans faille, et d'une sincérité indiscutable.
Notre dégustation de vins au verre : Croze-Hermitage rouge, Brouilly Courcelles et Saint-Joseph Jaboulet blanc.
Suggestions du jour de 8,50 à 26 €. Le menu de la Place 39 € tout compris (menu hors boisson 31,70 €). Autour d'un vin 23 €. La carte : Entrées de 8 à 17,80 €. Plats de 15,50 à 25,50 €. Salades et les planches de 13,50 à 16,80 €. Desserts de 7,50 à 10 €. Glaces de 9,50 à 11 €.
Service continu, ouvert de 8h à 1h du matin.

La Place Royale
Restaurant – Terrasse
2 bis, Place des Vosges
75 004 Paris
Tél.: 01 42 78 58 16
Note : 13/20



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire