vendredi 28 juin 2013

La Terrasse Mirabeau - 75 016 Paris


Un « impétrant » sublimé …

Le pont Mirabeau à peine franchi, La Terrasse Mirabeau en « ligne de mire », ce nouveau Maître Restaurateur, ancien de chez Rostang, inexplicablement « ignoré » de l'intelligentsia des chroniqueurs, et autres critiques gastronomiques Parisiens, aura intégré, avec sa toute nouvelle plaque dorée (qu'il n'aura pas encore perçue), l'honorable « confrérie » des « Maîtres queues », « le » label qui garantirait l'intégrité de ses « impétrants » ! Les sardinillas Real conservera Espanola de chez José Renà, en canapé affiché, le foie gras de canard Français en terrine à la Cazette, sorbet à la pomme Granny Smith (l'un des meilleurs sur Paris), onctueux, généreux et ambitieux, et les asperges vertes des Alpilles – Domaine de Roques - Hautes de chez Sylvain Erhardt, toute en finesse et croquantes à souhait, nous narrerons une « belle » histoire, celle d'un chef doué, empli d'humanité et d'humilité. Les gambas rôtie Black Tiger, et asperges vertes, émulsion « montée en girafe », risotto arborio crémeux aux asperges vertes, les ris et rognon de veau Français, rôtis aux lardons, pleurotes et légumes de la ferme de Blot d'Annie Bertin, et la poire de chez Alexandre Polmard, boucher-éleveur à Saint-Mihiel, une crème d'éleveur, l'un des meilleurs du moment pour les connaisseurs, nous convaincrons qu'ici on ne badinera pas avec les produits et la rigueur côté fraîcheur. 
Le chabichou du Poitou, du père Bagien, mariné à l'huile d'olive et aux herbes, sa salade frisée, s'inscrira dans l'expressif mais pas le dissuasif. Quant aux desserts ne vous désespérez pas, ici c'est à un « vrai » chef pâtissier que vous aurez affaire, non pas une de ces notoriétés qui œuvreront plus volontiers devant les caméras, mais à un passionné … Son soufflé caramel au beurre salé maison en cassolette de cuivre Mauviel, son Paris-Brest cuit à la minute, sauce caramel à la Cazette, en habit d'éclair, et sa Tropézienne « revisitée », crème onctueuse à la fleur d'oranger, sorbet maison à la fraise Gariguette, tout cela nous confirmera que le maître des lieux, Pierre Negrevergne, s'exécutera non pas tel un enfant gâté, mais un professionnel déterminé et expérimenté...
Notre dégustation de champagne de vin : Champagne Michel Mailliard rosé. Savigny-les-Beaune - 1er Cru aux Vergelesses - François de Nicolay – 2000.
Midi et soir formules 29 et 39 €. Menus 49 et 69 €. Menu carte 89 €. Menu dégustation 6 plats 49 €. Menu accord mets et vins 150 €. Carte midi et soir : Entrées de 16 à 23 €. Plats de 29 à 43 €.
Ouvert du lundi au vendredi. Service voiturier.

La Terrasse Mirabeau
5, place de Barcelone
75 016 Paris
Tél.: 01 42 24 41 51
Note :15/20




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire