lundi 24 juin 2013

Le Grand Méricourt - 75 011 Paris


Merci Monsieur l'artiste !

Une table gastronomique, il y a trois décennies (à l'époque le Petit Méricourt), par un cheminement un peu « hasardeux » (pizzeria, resto Corse, etc), se sera vu propulsée au rang de « Grand », non pas d'Espagne, mais de la gastronomie Française … L'un des quelques 2.500 Maître restaurateurs affichera sur sa porte (ou presque), la fameuse plaque dorée, consécration « suprême » de l'intégrité et du savoir-faire d'un chef … 
Celui qui nous préoccupera aujourd'hui, Alexis Jordan, l'un des disciples de la « grande famille », « œuvrera » en toute humilité, sans aspérités, en une ambiance « marbrée », colonnades gris acier, chaises fleurie, paravent vaporeux, assiettes artisanale au Raku, et travers de table « spaghettis », un espace d'une petite trentaine de places en toute intimité. A la carte de saison, les Saint-Jacques d'Erguy, à la plancha, crème de courge Butternut, et émulsion amande, la galantine de volaille au foie gras, crème d'artichaut et pain toasté à l'ail, et le mi-cuit de foie gras de canard maison aux épices, Balsamique réduit, ne feront pas de quartier ! 
Du simple, mais stratégiquement bien élaboré ! Les cromesquis de canard confit au jus de six heures, purée de pommes de terre maison, jus au thym, et le carré d'agneau (huit côtes, origine Lozère) sur planche, rôti à l'ail, pommes paillasson et poêlée de champignons des bois, sauce au poivre (pour deux), s'inviteront en toute générosité et surtout félicité. De quoi décontenancer les plus exigeants. Côté douceurs, la tarte aux pommes, caramel à l'orange, et crème fraîche épaisse, la poire pochée façon « Belle Hélène », glace au caramel beurre salé, et amandes torréfiées, et la feuillantine au sucre pétillant, ganache aux deux chocolats, noir et amer, glace noisette caramélisée, déconcerteront des papilles pourtant rompues à résister, car l'exercice n'était pas si aisé … Merci Monsieur l'artiste, et bon vent !
Notre dégustation de vins au verre : Vin blanc, Colombelle Cœur de Gascogne – La Belle Vie – 2012, et Saint-Amour de chez Drouhin.
Menus Express 19 et 21 €. Plat du jour seul 17 €. Menu dégustation « 6 saveurs » (selon l'inspiration du chef et servi pour l'ensemble de la table) 50 €/ pers.
Pour commencer de 12 à 18 €. A suivre de 29 à 35 €. Et pour finir de 8 à 12 €.
Ouvert du lundi soir au vendredi et samedi soir. De 12h à 14h et de 19h30 à 22h.

Le Grand Méricourt – Maître Restaurateur
22, rue de la Folie Méricourt
75 011 Paris
Tél.: 01 43 38 94 04
Note : 14/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire