lundi 19 août 2013

El Paseo - 13 200 Arles


Olé !

Vive les habits de lumières, banderillas, capes de Paseo et autres Monteras, d'origine, de celles et ceux qui ont (vraiment) du vécu, car, ici, point de surprise, le patron, Alain Leal, il y a encore deux ans, était partie prenante dans les férias en « acteur de lumière », en terme clair, en toréro ! « J'ai été obligé d'arrêter ma carrière au bout de 25 ans à cause d'un accident et de mon poids que je n'arrivais pas à rééquilibrer ». Exit, donc, l'habit de paillettes, et viva la paëlla, son autre passion (25 années, elle aussi), une passion dévorante, car « Monsieur » Alain, dit « Banane » (un surnom qu'il assume sans complexe), c'est aussi le prix de la meilleure paella à Nîmes 2008/2009, rien de moins ! D'ailleurs, en prenant la commande, il se révèlera intarissable sur sa famille, sa mère de 83 ans, « Reine de la paella », sa sœur Valérie, en cuisine, et les réunions interminables en « cousinade », et ses 150 « fillottes » … Là, en terrasse (en fait la ruelle passante), une table de nappe cirée, et la paella « géante » en train de mijoter, que du bonheur ! 
Il est vrai, qu'avec 34 places en salle, et une trentaine en extérieur, sa capacité demeurera dans la bonne moyenne, en tout cas suffisamment intimiste pour, le cas échéant, les Gipsy (et Chico) aidant, monter sur la table et danser jusqu'à pas d'heure ! Les tapas, pois chiche à l'andalouse, la friture d'éperlan, la tortilla nature et les Albondigas, en déhanché de sincérité, et le jambon de Bellota, un 32 mois bien « noisetté » et « transpirant », tout cela nous transportera dans le petit monde de la félicité. La côte de taureau (environ 350 grs), un poil trop saisie, ses poivrons, courgettes, et aubergines rondement mitonnés, et la paella Royale, pas sèche pour un cent, grosses moules, poivrons, crevettes, et poulet, créeront l'événement, bien au-delà du réel ! La vérité n'étant pas ailleurs, rassurez-vous ! Un conseil, réservez à l'avance, sinon vous pourriez rater un événement qui n'a lieu que trois fois la semaine ! Le fondant au chocolat, la crème Catalane, la crème caramel, et la panna cotta framboise, tous maison, ne marqueront pas franchement le pas et l'on sentira, de toute évidence, qu'ici la quête d'authenticité, sans la moindre perversité, ce sera une obsession de tous les instants !
Notre dégustation : un simple Costières de Nîmes, cuvée vigneronne, en rosé.
Plat du jour Paella Royale 13.50 € (mardi/ vendredi/ dimanche). Viandes de 13 à 17 €. Poissons de 13 à 16 €. Plats combinés 12 €. Salades de 11 à 13 €. Charcuterie Ibérique, Pata Negra de 10 à
20 €. Menu enfant 10 €. Tapas de 3,50 à 10 €. Desserts de 5 à 7 €.

El Paseo
Restaurant – Bar à vins – Tapas
13 200 Arles
Tél.: 04 90 54 81 04
elpaseotapas@gmail.com / Facebook : El Paseo
Note : 13/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire