dimanche 18 août 2013

La Maisouneta - 84 230 Châteauneuf-du-Pape


Des recettes de Grand-mère …

Châteauneuf-du-Pape, son château en ruine, ses hectares de vignobles, ses seize familles propriétaires de domaines viticoles, et son village authentique ! La carte postale serait quasi idyllique, si nous ne considérions que ce domaine là, avec ses 3200 hectares, se la jouerait un peu trop à la Marcel Pagnol ! Quelques pas dons la rue Joseph Ducos, et puis notre table préférée, celle de Maxime et Véronique, un Niçois d'origine, un « pure souche », qui vous restituera sincèrement ses recettes de « grand-mère » inimitables. Grande innovation, les toilettes auront fait place à un couloir menant à une terrasse-patio sur l'arrière, histoire de « délocaliser » la terrasse de la rue vers le côté « jardin ». Maxime, short et tee-shirt à l'effigie du restaurant, désormais 60 couverts potentiels à son actif, nous déclinera ses dernières innovations, notamment son salon pour auditionner les vinyles, une création récente qui fera sa fierté ! La salade Florence, tartare de tomate, pignons, mozzarella di Bufala, tuile de Parmesan, sorbet basilic, et jambon cru, et le duo de foie gras sur toast en terrine, ou poêlé sur fondue de poireaux, relèveront d'une jolie opiniâtreté, avec un sens « aiguisé » de l'esthétisme. Les petits farcis Niçois, une spécialité maison, tomate, courgette, poivron, champignon farci au porc, et au veau, parmesan, crème de balsamique, et mesclun, défieront les plus peaufinés de ses « confrères » de la Côte d'Azur. L'entrecôte grillée, ses gnocchis (les meilleurs de France, et de Navarre), aux (vrais) cèpes, et le magret de canard sauce au miel et à la lavande (environ 400 gr), cuit à la graisse, en volupté affichée, s'inscriront dans l'effet de surprise révélé, et les saveurs condensées. Côté desserts, malgré la bienveillance de Maxime, un léger bémol se glissera dans la « partition » (car, ici, ne l'oublions pas, le menu, tout comme la carte, s'insérera au cœur de pochettes vinyles des années 60/70). La tarte aux figues, pâte d'amande, celle aux poires, le tiramisù café et la panna cotta aux fruits rouges, ne parviendront pas à dérider des papilles demeurées quelque peu perplexes ! De la simplicité, qu'à cela ne tienne, mais optimisez-la chef !
Notre dégustation de vin au verre : Le Moulin des Saints – 2012 (blanc) Châteauneuf-du-Pape
Suggestions de Maxime de 10 à 19 €. Pause gourmande 17 €. Menu Maisouneta (le midi) 15 €, (le soir) 30 €. Menu P'tit loup (midi et soir) 10 €. Entrées et salades de 10 à 17 €. Viandes de 15 à 20 €. Pâtes fraîches de 10 à 12 €. Desserts de 5 à 7,50 €.

La Maisouneta
7, rue Joseph Ducos
84 230 Châteauneuf-du-Pape
Tél.: 04 90 32 55 03
Note : 12,5/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire