dimanche 3 novembre 2013

Léopold Brasserie - 13 100 Aix-en-Provence


Ni mélo, ni intello !

D'un garage (en électricité auto) arborant (au titre de l'enseigne) un Saint-Christophe (le Saint patron des voyageurs), le sieur Léopold Bonnet, en 1936, allait poser la « première pierre » d'une brasserie à la Parisienne, ou à la Lyonnaise, et Marcel Arnaud, peintre Provençal, et directeur de l'école des Beaux-Art, de créer huit toiles présentes encore aujourd'hui dans les lieux. Un style (très) années 30 revisité, de l'opacité dans le verre, des coins et recoins calfeutrés, des bronzes dévoilés, des miroirs répétés à l'envi, et, à 13h, une salle comble où il sera bien difficile d'extirper une table pour trois. Antonela, la rousse serveuse, se débrouillera pour nous en dresser une prestement ... (tandis que l'autre s'en moquera délibérément). La Tatin de cèpes frais et foie gras légèrement poêlé (impeccable), savoureuse et ensorceleuse, la salade de roquette, grand copeaux de Parmesan, et le marbré de foie gras mi-cuit et figues, un poil insipide (manque de sel) et pourtant généreux, marqueront de leurs empreintes non falsifiées un instant séduisant à plus d'un titre. 
La (grosse) sole grillée (certes présentée sur plateau pour « estimation », mais pas effectivement utilisée), ses pommes vapeur, l'agneau de lait (en carré), pommes Darphin, bébé courgette à la ricotta (inutile), jus aux olives, rosé à cœur, et le filet de bœuf Béarnaise (fraîche, à l'estragon), pommes Pont Neuf, laisseront envisager une certaine fraîcheur en cuisine mais, pardonnez-moi, pas au point de pouvoir arborer la fameuse « plaque dorée » ! Et, ce n'est pas l'aspect douceurs qui nous dissuadera de cet avis « tranché » … La tarte citron meringuée, la Tatin tiède, Calvados flambé, la crème caramel au naturel, la crème brûlée au Carambar (une erreur dans la commande que nous aurons, malgré tout, assimilé), et la crêpe façon Suzette, ne nous l'interpréteront ni « intello », ni « mélo », mais en un « pianissimo » courtois …
Notre dégustation de Champagne et vin au verre : Mumm – rosé et Château Vauclaire – Côteaux d'Aix, blanc, 2012.
Menu Léopold 12,90 €. Menus Brasserie 19,50 et 24,90 €. Suggestion du moment : Entrées de 14 à 26 €. Plats de 19,50 à 76 €. Desserts de 6,50 à 7,50 €. Carte : Entrées de 8 à 12,80 €. Plats de 14 à 29,80 €. Végétarien de 14 à 15,80 €. Poissons de 17,80 à 22,90 €.
Ouvert tous les jours.

Léopold Brasserie
2, avenue Victor Hugo
13 100 Aix-en-Provence
Tél.: 04 42 26 01 24
Note : 12,5/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire