samedi 11 janvier 2014

Domaine Terre de Mistral - 13 790 Rousset


Le moment de vérité !

Le principe de ferme-auberge n'est pas franchement répandu surtout du côté d'Aix. Pourtant si l'on tient compte de tous les critères requis, notamment, d'être basé (impérativement) sur une exploitation agricole et pourvu par les produits de la ferme environnante, est-ce à dire, en termes clairs, que chaque plat sera concocté selon la production de leurs « affiliés », il y a fort à parier que l'on devrait apprécier ! D'entrée de jeu le ton sera donné avec, affiché au coin du bar, le « Prix National de Oenotourisme 2013 »... C'est dire qu'ici on versera dans … le « nectar des Dieux » !
Avec une vue sur les cuves, les cuisines et la Saint-Victoire, notre situation, on ne regrettera pas de s'être « aventuré » en terre vinicole ! Le chef, Sylvain Devaux, en passionné, motivé par ses « souvenirs » d'enfance, les goûts et les odeurs, initié par sa mère et sa grand-mère, un créatif, tentera de nous convaincre de ses assemblages et autres « métissages » culinaires. La cloche sonnant, voici venu le moment de vérité !
Son biscuit à la châtaigne, brisures de marron et jambon corsé « grillé », coulis courge et panais, un véritable tableau culinaire haut en couleurs, les moules gratinées aux cinq épices, sa chlorophylle d'algues, poutargue et salicorne, et les œufs de poules de leur domaine pochés au vin « Zaello », magret fumé émincé, copeau de foie gras mi-cuit, affirmeront, certes, les préceptes d'un chef déterminé, et esthète assurément, mais un peu perdu (pardonnez du peu) dans ses « œuvres » !. La tête de veau revisitée, en « ballon » de cellophane affiché, légumes vapeur et espuma gribiche « injectée » (par le chef) peu après, et le mignon de porc, crème de girolles, risotto aux champignons (riz pas assez cuit), en cocotte vite fait, manqueront d'étoffe et de pugnacité ! Et ce n'est pas l'aspect desserts, biscuit sablé (hyper résistant), glace lait d'amande, coulis au caramel beurre salé (liquéfié, et salé à outrance) et le brownie au chocolat Valrhôna Orizaba, glaçage framboise, qui nous dissuaderont de révéler que ce chef là serait bien inspiré de ne pas (trop) s'égarer vers un style gastronomique, et de réintégrer prestement l'esprit ferme-auberge totalement zappé !
Notre dégustation de vins au verre : Malou – 2012 – moelleux rosé, Sergio rosé – 2011, vin de Pays, Sergio rouge – 2010 vin de Pays, et Sergio blanc – 2012 – Côtes de Provence et Rosalie – 2012.
Formule du midi (du lundi au vendredi) de 10,50 à 27 €. Formule du soir de 11 à 33,50 €. Chaque dernier jeudi du mois, soirées addition libre, et dîner-jazz (2nd vendredi soir de chaque mois) 39 €.
Ouvert tout les jours midi et soir (sauf le dimanche soir). Lundi, mardi et mercredi soirs sur réservation de groupe uniquement.

Domaine Terre de Mistral
Ferme-auberge oeno-oleitouristique
Chemin du Pavillon
Route de Peynier
13 790 Rousset
Tél.: 04 42 29 14 84

Note : 11/20  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire