dimanche 23 mars 2014

Carré Llorca - 06 300 Nice


La patte de l'expert !

Alain Llorca serait-il en train de se « poser » un peu partout (mais, pas n'importe où) sur la Côte d'Azur ? On serait à même de le supposer, notamment dans le vieux Nice, (presque) face au Palais de Justice, où Alexandre Carello viendrait d'ouvrir un nouvel espace dédié à la bistronomie dont Alain Llorca serait le « mentor », une « association » sans arrière pensée où l'un demeurerait seul « maître à bord » et l'autre un véritable consultant ! Tons coquille d'œuf (légèrement rosé), arcade de pierres taillées et guéridons de bois blond, une déco (très) soft pour ne pas dire « en retrait » histoire peut-être bien d'exacerber une cuisine pourtant « signée » du maître !
Côté service, le professionnalisme, ici, fera loi non sans une certaine initiative de Serge et Thomas. Et, si le maître de maison sera absent ce jour-là, force sera de constater que la machine se révélera si bien huilée qu'elle ronronnera tel un chat ! Pas (vraiment) de fausse note même en étant très sourcilleux. Du lundi au samedi, Gabriela, la (toute jeune) chef issue de la « galaxie » Llorca, officiera efficacement dans ses cuisines « avec vue », une façon de prouver qu'ici on prendra les choses (vraiment) au sérieux ! Le tian de sardine à la Niçoise, vinaigrette au citron, riquette et dés de tomate, tout à la fois léger, rafraîchissant et saisonnier, les tortellini de veau à la ricotta, jus Ibérique, pour les initiés, et les asperges et noix de pétoncles, vinaigrette aux agrumes et copeaux de Parmesan, pour les passionnés d'authenticité, combleront toutes nos souhaits même si, soyons francs, le scepticisme était de mise. 
La volaille de Chalosse en suprêmes, asperges et petits pois frais, et le pigeon entier, découpé, rôti à la rôtissoire, ses artichauts émincés et pommes de terre grenailles au sautoir, s'inscriront dans une excellence affichée, et certainement pas usurpée ! Et même si Alain Llorca veillera par portrait interposé « au (bon) grain » dans sa tenue immaculée, mais non toqué, on sentira bien que Gabriella, forte de ses « directives », lui « emboîtera le pas » en cultivant sa propre personnalité. Grand moment de séduction que celui des desserts concoctés par Jean-Michel Llorca (le frère d'Alain), livrés chaque matin pour votre plus grand plaisir, une symphonie finement interprétée. Ainsi, tarte au citron de Menton meringue à l'Italienne, baba au Rhum, tarte framboise crème pâtissière, tiramisù revisité, et rocher caramel glacé amandes, cœur coulant, se mettront-ils au diapason pour jouer à l'unisson une partition frisant la perfection …
Formule du midi de 19 à 26 €. Entées de 9 à 12 €. Planchas de 12 à 18 €. Suites de 14 à 28 €. Desserts 5,90 €.
Ouvert du lundi au samedi.

Carré Llorca
3, rue de la Préfecture
06 300 Nice
Tél. : 04 93 92 95 86
Note 14/20



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire