vendredi 14 mars 2014

Fred L'Écailler - 06 400 Cannes


Au « cul du Pointu » !

A Cannes, on ne peux pas envisager le poisson, ou les crustacés, sans immédiatement penser à Fred, un personnage haut en couleur (surtout côté bonnet rouge, « rivé » sur la tête), sourire généreux, œil malicieux, et bonhomie à toute épreuve (il en faudrait vraiment beaucoup pour le mettre en colère), prêt à se dévouer « corps et âme » pour ses convives venus, chez lui, pour se délecter d'un calamar grillé, de beignets de Poutine, d'une friture de Pistes, d'un homard grillé à l'ail, d'un bar grillé ou d'un merluchon meunière (la liste n'étant pas, loin s'en faut, exhaustive). 
Et, ce n'est pas l'ambiance « kitchissime » à souhait, torchis un poil envahissant, aquarium dominant, bois vernis façon « goélette sur les flots déchaînés », et table nappées immaculées, qui découragera nombre de clients venus là (essentiellement) pour Fred, et ses produits incomparablement sélectionnés au « cul du pointu », d'une fraîcheur sans équivoque ! Maintenant, passons à l'ardoise du jour, le motif de toutes les satisfactions, qui, malgré ses seize entrées et seize plats, ne s'inscrira pas dans la longue liste des « pièges » à touristes. La sole grillée, d'origine Atlantique, ses légumes du jour, brocolis, carottes, courgettes, et chanterelles fraîches, le Saint-Pierre grillé, rosé à l’arête, origine Méditerranée, ses légumes, et le thon grillé, origine Atlantique (côté Basque), ses légumes, décoifferont quelque peu, côté tarif, un académicien égaré, ou, mieux encore, un Polytechnicien apeuré, mais, côté finesse, et suavité, on leur décernera le premier prix !
MIPIM oblige, il « fera le plein » Fred et l'on assistera, heureux pour lui, à un ballet de « voitures noires » avec chauffeurs venus déposer, puis récupérer, leurs clients tombés (totalement) sous le charme ! On les comprendra aisément surtout lorsque la tarte Tatin en habit de vertu (moins charmeuse, cependant, que la fois précédente), les profiteroles gargantuesques, et le tiramisù modèle XL , tout trois maison (sans les guillemets de certains), se glisseront sur notre table, histoire de se prêter au jeu d'une séduction assurée ! Rassurez-vous (moi, c'est déjà fait), même cinq ans après notre premier essai, c'est toujours aussi révélateur d'un grand talent !
Menu du midi 28 €. Menu de l'écailler 39 €. Entrées de 20 à 26 €. Plats de 26 à 48 €. Desserts de 8 à 12 €.
Ouvert du lundi au samedi à l'année. Terrasse.

Fred l’Écailler
Restaurant de poissons
Place de l'étang
06 400 Cannes
Tél. : 04 93 43 15 85

14/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire