lundi 10 mars 2014

La Bastide St Antoine - 06 130 Grasse


Savoir « gauler les oliviers » …

Heureux présage que ce soleil radieux au-dessus de la Bastide Saint-Antoine, et promesse de félicité que cette superbe vue à 180° sur l'Estérel et le col de Tanneron, un tableau quasi onirique qui de tout le déjeuner tiendra en haleine notre sensibilité. Merci Monsieur Chibois pour cet instant aussi généreux que vertueux ! Voyons maintenant ce que cette « Bastide » aura à nous dévoiler …
Si l'accueil du personnel (jusque sur le parking) se révélera affable et sourcilleux sans jamais verser dans le mielleux, force sera de relever que notre cheminement vers la terrasse côté piscine et vallée, s'inscrira dans la séduction d'une ambiance, certes, (assez) Provençale aussi revisitée que raffinée. Le maître d'hôtel, Gérald, méritera à lui seul des louanges appuyés lui qui, à aucun moment, ne se montrera pesant, mais plutôt communicant ! « Nous sommes là pour vous faire partager un moment de bonheur » lancera-t-il notamment !
Les premières asperges aux lames de truffe, leur mousseline de pommes de terre, augureront d'un soin tout particulier initié par une équipe en cuisine, dont on ne doutera pas qu'elle fut « soudée » et (hyper) consciencieuse. 
L'huile d'olive, maison nous précisera-t-on, issue des neuf hectares d'oliviers juste à côté, nous comblera d'aise ! Racée, fruitée, un bonheur légèrement acidulé …
Le papillon de langoustines en émulsion de pulpe d'orange à l'huile d'olive et basilic frais, le fin mousseux de champignons aux lames de truffe et foie gras, et le « simple » mesclun filet d'huile d'olive, dénoteront, chacun à leur niveau, une personnalité exacerbée, rien que pour le plaisir des yeux on serait prêt à re-signer …
Le délicieux colinot, sur son lit de tagliatelles de céleri à la truffe, s'inscrira dans le délice apprécié, d'une simplicité astucieusement révélée. Le cochon aux cèpes sautés, ses pâtes rôties au persil, son pain perdu de cèpes goûtu et pas résolu, les noix de Saint-Jacques juste dorées, leur râpé de truffe noire, fondue de céleri rave et sauce aux petits mousserons des Prés, idoines en tous points, et les noisettes de chevreuil, leur coulis de potimarron au pain d'épice, sauce marbrée, purée de pommes de terre à la truffe, ne nous laisseront aucun doute. 
Ici, on favorisera le goût, les saveurs au détriment, peut-être bien (et ceci ne nous perturbera absolument pas), d'une esthétique chez certains taillée au cordeau !
Les fromages achetés frais, et affinés dans les caves de la Bastide, Brie truffé, Comté, Petit Munster, Sainte Maure, et Délice du Vercors en tête, se montreront très pugnaces pour certains et plutôt dociles pour d'autres, mais toujours dans le révérencieux. On ne s'étonnera donc pas, loin s'en faut, que l’Élégance de vanille en baba, glace verveine aux fraises, framboises et groseilles nouvelles, jus d'épices aux agrumes, l'Orchidée de mangue Pitahaya, son moelleux de chocolat blanc à la passion, sorbet à l'Orientale, l’Élégante couronne en neige au riz lait truffé, glace coco à la truffe, sauce à l'infusion de banane et autre soufflé chaud fraises et fraises des bois, son sorbet, engagent à une addiction sans restriction !
Et ce n'est pas l'arrivée (impromptue) de Jacques Chibois de retour (le 8 Mars) de sa semaine de « Tour du Monde » (raccourci), Oural, Istanbul, puis Jérusalem (une ville qu'il affectionnerait tout particulièrement), qui nous détrompera que cet homme là, et sa cuisine, « fleure » bon l'authenticité et, n'en déplaise à certains, une (relative) humilité de quoi, je vous assure, attiser quelques jalousies !
Notre dégustation de vins au verre : Méditerranéen – Domaine Bedin – 2012 – blanc, Château La Calisse – Côteaux Varois – 2012 – Patricia Ortelli – blanc, Beaume – Coucherias – Domaine Cabet – 2010 – rouge, et Domaine de Maisonneuve Saint-Georges - Saint Emilion – 2010 – rouge.
Menu du déjeuner 66 € (servi chaque jour, sauf les dimanches et jours fériés). Menu Senteurs 185 €, Découverte 205 €. Carte : Entrées de 56 à 89 €. Plats de 64 à 85 €. Fromages 30 € et desserts de 24 à 29 €. Cartes des cafés de 7 à 9,50 €.
Ouvert tout les jours.

La Bastide Saint Antoine Jacques Chibois
Hôtel***** et Restaurant*
48, avenue Henri Dunant
06 130 Grasse
Tél. : +33 (0)4 93 70 94 94
Note : 15/20






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire