mercredi 9 avril 2014

Rolancy's - 06 000 Nice




Offre une fleur, et naîtra le sourire ...

Rolancy sera toujours Rolancy, et ce d'autant mieux qu'il sait s'adapter à (presque) toutes les situations aussi surprenantes soient-elles ! Comment « gérer » le principe d'une salle totalement comble certains jours, et (quasiment) vide certains autres ? 
Un casse-tête où le savoir-faire d'un chef n'est pas spécialement à mettre en cause ! Si vous connaissez Jacques Rolancy (Meilleur Ouvrier de France, et Maître Cuisinier de France), la bonhommie faite homme, sa cuisine s'inscrivant dans le raffinement, la recherche et la sélection rigoureuse des produits notamment question poissons sa spécialité, il vous étonnerait, en ce 1er Avril, que seules deux tables fussent occupées sur les 40 à 50 places disponibles ! Nostalgie quant tu nous tiens … et, je ne parle pas là d'un temps que « les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître » … La salade d'artichauts, roquette et Parmesan, filet d'huile d'olive, le pâté en croûte façon Alexandre Dumaine (le roi des cuisiniers qui régnait sur la Côte d'Or à Saulieu avant Bernard Loiseau) et les raviolis de langoustines, n'auront rien à cacher mais tout à dévoiler, un gage de succès ! 
La sole grillée, sa sauce Hollandaise (une véritable bénédiction), tout comme le tronçon de turbot grillé Grande Tradition (origine Bretagne de la Criée de Guilvinec), sauce Hollandaise, frites de panisse, et le filet de bœuf poêlé (origine Irlande), sa sauce Béarnaise au beurre de homard, pommes soufflées et frites de panisse, ne feront que confirmer une idéologie « culinaires » (bien) affirmée. Si l'aspect desserts devait être suggéré, que dis-je recommandé, le Paris-Brest majestueusement appréhendé (que ne le connaît-on encore sur Paris), la crème brûlée à la vanille de Madagascar caramélisée au sucre de canne, esthétiquement et gustativement désirable, la pomme en gâteau confite sur sablé Breton, sorbet Kalamansi, et son shot de cidre des Neiges, une « réflexion » savoureuse sur la pomme (avec un bémol toutefois pour le sorbet, un petit peu trop agressif), et le baba au Rhum, son shot de Rhum vieux, un classique interprété avec volupté, s'affirmeraient comme « les » révélations d'un chef sans compromission !
Notre dégustation de vin : Meursault 1er cru Éric Boigelot – Caillerets – 2010 – blanc.
Formule déjeuner 29 €. Menu spécial turbot 65 €. Menu spécial homard Canadien 80 €. Menu détente 67 €. Hors d’œuvres de 14 à 19 €. Poissons de 23 à 25 €. Poissons grillés selon la Criée de 31 à 37 €. Crustacés de 33 à 65 €. Viandes de 26 à 32 €. Assiette de fromages 8 €. Desserts de 8 à 12 €.

Rolancy's
22, rue Alphonse Karr
06 000 Nice
Tél. : 04 93 16 00 48
Note : 14,5/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire