vendredi 2 mai 2014

La Table de Domi - 06 140 Vence


Généreux et ambitieux

Dominique Cheval, c'est la truculence faite femme, et ce n'est pas son passé de maître d'hôtel (notamment au tennis club des Cayrons) qui lui « pèsera », bien au contraire ! 
Depuis qu'elle aurait « mis la main » sur cet ancien traiteur Vençois, Marchisio, pour ne pas le citer, quelque peu tombé en désuétude, dont-elle aura « extirpé » le négatif, pour n'en révéler que le positif, exit la cave toute poussiéreuse (fermée durant six décennies, et qui fut, après guerre, un bar à vins, le Caveau), l'échelle (du local) pour y accéder, et le chat « momifié », découvert derrière les gravas, et bienvenue à un espace pas si restreint finalement (malgré 65 m²) mais parfaitement « revisité » de fontaines, stucs et tableaux végétaux. Magique à souhait. Et même si son mari Patrick, un ancien de chez Gérard Vié des Trois Marches, et du Trianon Palace, à Versailles, issu tout comme lui des wagons-lits où il l'aura connu, restera, désormais, en retrait des cuisines, c'est le chef Julien, un ancien du Parcours à Falicon, qui s'y imposera en toute légitimité et efficacité.
Les nems de gambas aux légumes croquants, saveurs d'Asie, expressifs et bluffants, gaspacho de tomates, le foie gras poêlé, sa compote de rhubarbe, sauce ananas, généreux et ambitieux, et les asperges vertes, mousseline (et quelle mousseline !) et jambon Serrano, irréprochable, un vrai bonheur, du grand art, il ne nous en faudra pas plus pour nous muer en adepte d'un chef, avouons-le franchement, très doué ! Son magret de canard rôti au miel et gingembre, légumes du jour croquants, s'inscrira dans la (très) belle référence, son tartare Provençal à la manière du chef, ses frites (pas) maison (un regret exprimé auprès de Dominique), mais fort honorables, et son duo de noix de Saint-Jacques, gambas, et risotto crémeux, révélateur et pas frondeur, tout nous ira droit au cœur, et l'on se réjouira de le lui communiquer directement, sans détour, et sans hypocrisie ! La (simple) crème brûlée, la poire pochée, sa glace caramel beurre salé, et la « Belle Hélène » revisitée, sucre pétillant (un ravissement pour des papilles réceptives), « doperont » notre perception et d'envisager pour ce chef, très bientôt nous le pensons, une étoile bien méritée dans un ciel étoilé (au Guide Rouge ?) !
Notre dégustation de vin : Château Mistral – 2013 – blanc.
Suggestion du jour de 15 à 24 €. Menu enfant 8 € Entrées de 11 à 19 €. Viandes de 14,50 à 25 €. Poissons de 15 à 25 €. Pâte de 13 à 16 €. Fromages de 8 à 9 €. Desserts de 6 à 10 €.
Ouvert du mardi au dimanche midi.

La Table de Domi
7, place Surian
06 140 Vence
Tél. : 04 93 24 27 64 / 06 15 37 11 52

Note : 14/20  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire