dimanche 25 mai 2014

Maître Renard - 06 400 Cannes


La fontaine des souvenirs …

S'il était une journée idéale pour nous « propulser » chez Philippe Renard, le maître des lieux, c'est bien en ce premier week-end Festivalier. De la foule de partout, sauf peut-être en cette vieille rue Saint-Antoine (celle qui mène, à pied, au Suquet) qui demeurera (relativement) préservée des vagues successives, et (quasi) ininterrompues, de ces « fous » de cinématographie lâchés, là, durant plus de dix jours sur la ville de Lord Brougham (il doit franchement se retourner dans sa tombe !). Une terrasse en « dégradé » et succession de paliers, à l'angle de ce « chemin de croix », et Philippe, casquette vissée, et lunettes scotchées (dessus), attablé avec des clients, un rouge dominant (ce qui plaira aux Chinois), des plantes, des pâquerettes, des poivrons rouges sur plant, et des lampadaires multicolores (stratégiquement) positionnés, tout cela nous confortera dans l'idée qu'ici on ne saurait s'ennuyer ! 
La caillette, sa brochette de raisins blanc et rouge, le saumon Gravlax mariné à l'aneth, et le tartare de saumon aux baies roses, et fines herbes, effectueront des travaux d'approche assez convaincants. On regrettera, toutefois, que le saumon Gravlax fut affublé d'une sauce, à mon humble avis, inopportune, et qu'il fut émincé ! Le dos de cabillaud vapeur, jus de mer aux algues, Julienne de courgettes au parfum d'Estragon, aurait mérité de n'être qu'au naturel exploité. Le filet de bœuf, sauce à la morille, sa pomme de terre « montée » à la truffe en habit d'humilité, et le pavé de cochon noir « Duroc de Batallé » (gage de qualité d'une viande issue d'Espagne depuis 1920), ses pommes caramélisées, son confit d'oignons doux, on approchera là une séduction bien affirmée malgré les quelques « errements » d'un chef peut-être un peu surmené ! L'aspect dessert n'atteindra pas les « cimes » tant espérées ! Une poire confite en mijot de basilic et réglisse, crème au gingembre, trois (mini) crèmes brûlées aux parfums de vanille, de pistache, et de fruits rouges, et un sorbet citron-mangue pas trop vertueux, il ne nous en faudra pas plus pour comprendre qu'ici on ne saurait trop peaufiner un instant pourtant très apprécié.
Le soir, Philippe Renard, « réinterprétera », toque sur la tête, en toute modestie, les répertoires de Gainsbourg et de Mouloudji …
Notre dégustation de vin : Chablis – 1er Cru - Montmains.
Menu de 21 à 34 €. Menu dégustation 38 €. Entrées de 12,50 à 19,50 €. Plats de 21 à 34 €. Fromage 9,50 €. Desserts de 9,50 à 13,50 €.
Ouvert tous les jours midi et soir.

Maître Renard
4, rue Saint-Antoine
06 400 Cannes
Tél. : 04 94 49 99 38
Note : 12/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire