dimanche 1 juin 2014

Salsamenteria Di Parma - 06 400 Cannes


Faire ressurgir les traces du passé !

Si la « vieille » boucherie, et le « débit de boissons », qui l'auront précédés se seront « effacés » au profit d'un nouveau concept d'Osteria tout à la fois rustique et « intègre », le reflet de la réalité paysanne sincère et fidèle, il ne sera question, sachez-le, ici, ni d'un restaurant, ni d'une charcuterie, ni d'une cave à vin, ni même d'un bistrot …
Giuseppe Verdi, le compositeur Italien mondialement reconnu, les aura à ce point « inspiré », qu'il passera ici « en boucle » tous opéras confondus, une manière de restituer l'atmosphère simple, et conviviale, des auberges Parmesanes où l'hôte lui-même était invité à s'asseoir au piano …
Ambiance de bois naturel, bancs, et chaises cannelées, enseignes « réincarnées » (du débit de boissons), meules de Parmigiano et jambons de Parme alignés, Prosecco et Ariola affichés, rien que de la rusticité revisitée. Et si le vin se buvaient, à l'époque (comme pour le cidre, chez nous, encore aujourd'hui), à la bolée, sachez qu'ici cette tradition se verra perpétuée !
Il Trionfo, le plateau de dix variétés de charcuterie, Culatello, Fiocco di Culatello, Proscuitto di Parma, Culatta di Langhirano, Mortadella di Bologna, Pancetta steccata, Gola di Parma, Coppa di Parma, Salame di Felino, et Spalla di San secondo, se révélera Royal et l'on ne tarira pas d'éloges à son sujet. Proscuitto di Parma e Burrata et Scodella di Polenta fritta, son cornet de frites de Polenta, l'escorteront généreusement comme s'il était possible d'en douter !
Pour les « vrais » gourmets, des Tripletta Parmigiana, Tortelli d'erbetta, ou di zucca, Anolini al ragù di culatello, en fait des ravioles fourrées soit à la ricotta, aux blettes et au Parmesan, soit au potiron et à l'Amaretti, soit à la viande et à la sauce tomate, et la Maialata, Culatello rôti, Mariola, saucisse et purée de pommes de terre au Parmigiano en association, se dégusteront en toute sérénité avec ces résurgences de saveurs authentiques et de « traces » du passé ! Le Parmigiano en « pépite », 24 mois, avec les doigts, trempé dans sa crème de Balsamique, comment pourrait-on résister à autant de félicité ?
Et, finalement, pourrons-nous raffoler de leurs desserts ? Pas si évident à en croire notre
dégustation !
La torta Sbrisolona con crema zabaione, un sablé aux jaunes d'œufs et amandes, décevante compte tenu du descriptif alléchant, et on ne peux plus « résistant », Gelato alla crema, une crème glacée, son café tiède renversé, a contrario charmeuse et enjôleuse, et le Salame di Cioccolato con panna, un biscuit au chocolat, sa crème fouettée, certes un peu farineux mais tout de même savoureux, surtout avec un café ristretto comme on savait si bien le faire autrefois !
N'aurait-il pas mieux valu, plutôt que d'« importer » de Milan des produits prés à l'emploi, et de se « contenter » de les « réchauffer », de les « finaliser » sur place de manière à éviter le piège de la banalisation toute relative il s'entend ?
Notre dégustation de vin à la bolée : Prosecco Treviso – Val d'Oca, et Ariola Marcello – Lambrusco dell'Emilia.
Carte : Salumi singoli de 4 € (planche de dégustation) à 49 € (grand plateau). Salumi misti de 8,50 € (Petit plateau) à 37 € (grand plateau). Salumi e formaggi de 9,50 à 12,50 €. Salumi e frutta 8 €. Formaggi singoli de 5,50 à 8,50 €. Formaggi misti de 11,50 à 19 €. Polenta fritta de 4 à 7,50 €. Sfizi de 3,50 à 4,50 €. Salsine 2,50 €. Primi singoli de 9 à 12 €. Primi misti de 13 à 15,50 €. Zuppe
7,50 €. Secondi singoli de 8,50 à 14,50 €. Secondi misti de 13 à 16,50 €. Contorni de 3,50 à 5 €. Insalate de 6,50 à 11,50 €. Dolci de 3 à 6,50 €.
Musiciens et chanteurs viennent, au piano, régulièrement animer certaines soirées.

Salsamenteria di Parma
Salumi, Vini e Piatti Tipici
86, rue Meynadier
06 400 Cannes
Tél. : +33 (0)4 93 99 66 67
Via San Pietro All'Orto, 9 – Milano
Via Ponte Vetero, 11 – Milano
Note : 13/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire