jeudi 6 novembre 2014

Le Pré Champenois - 51 100 Reims


Plus doué encore !

C'est là le style de table que l'on rechercherait pour son côté chaleureux, un poil « passéiste » (sans l'aspect négatif, il s'entend), si ce n'est « rustique », mais toujours avenante ! 
Laurent, le maître des lieux, perpétuera la « tradition » de ces tables (très) conviviales où l'on se réunissait, fut un temps pas si éloigné, en famille pour des agapes tant attendues, ou en amoureux ! Et pourtant l'ambiance (assez) épurée, murs taupe « éclairée », fauteuils et banquettes de velours chocolaté ou cognac mêlés, verres ciselés, des coins et recoins déclinés, séduira d'entrée de jeu, surtout en ce samedi ensoleillé peut-être l'un des derniers de la saison. 
L'affabilité étant de mise (pas si courant sur Reims), le choix des plats « coulera de source » et l'on se prendra à ne pas (trop) hésiter, et d'opter pour un œuf meurette, son escalope de foie gras poêlé sur lit d'épinard, sa sauce au vin rouge, divin, des ravioles au lapin, une émulsion au Riesling, sublimes, et une poêlée d'Automne, champignons des sous-bois, trompettes de la mort, girolles, chanterelles (selon l'arrivage du jour), émulsion (crémeuse), instinctive et pas primitive …
La côte de cochon fermier des Ardennes, façon bouchère en poêlon de cuivre, sucrine braisée, pommes grenailles, impeccablement appréhendée, le filet de bœuf « Inspiration » Rossini, son foie gras poêlé, échalotes confites, ses pommes de terre fondantes en tronçon scindé, sa sauce truffée, rondement concocté et la pomme de (noix de) ris de veau, en poêlon de cuivre (le côté rustique qui plaît toujours), champignons des bois, jus de veau, et pommes de terre grenailles rissolées, saisies amoureusement, il ne nous en faudra pas plus pour convenir du savoir-faire de deux chefs, Vincent Bourscheidt et Jonathan Massing, bien plus doués que ne le colporterait une certaine rumeur …
L'ardoise de fromages, Langres, Valencay, Camembert, et Comté de chez Charlet (le fromager du quartier des Halles du Boulingrin) fera honneur à son initiateur.
Le soufflé chaud au Grand Marnier, son sorbet à la sanguine, voluptueux et généreux, l'omelette Norvégienne flambée sur réchaud devant-vous, en chaud-froid, sa glace mi-vanille, mi-fraise, génoise, meringue aérée, et le « vrai » Paris-Brest, en couronne, sa crème pralinée, amandes effilées, « géantissime » et « sublissime », conclueront un instant empreint de (très) belles surprises et d'une séduction tous azimuts !
Notre dégustation de champagne : Mont d'Hor - Extra Brut réserve - 51 Saint-Thierry.
Suggestions du jour 16,90 € (plat) et 8 € (dessert). Menu autour du plat 18 €. Menu affaire 22 €. Menu découverte 36 €. Menu dégustation 70 €/pers.
Carte : Entrées de 9,50 à 16 €. Poissons de 17,50 € à 26 €. Viandes de 19 à 32 €. Fromages de chez Charlet 9 €. Desserts de 9 à 11 €.
Ouvert du mardi au samedi.

Le Pré Champenois
1, rue Jean-Jacques Rousseau
51 100 Reims
Tél. : 03 26 24 27 15
Note : 14/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire