lundi 29 décembre 2014

Auberge Nicolas Flamel - 75 003 Paris


Ici, le temps s'arrête !

Vous connaissez (presque) tous l'histoire de cet alchimiste de génie qui transformait le plomb en or ! Mais, vous connaissez peut-être beaucoup moins (voire pas du tout) l'épisode de sa vie où il créa, avec sa femme, Dame Pernelle, une auberge pour les nécessiteux en 1407 ! 
Depuis lors, l'auberge « lovée » au cœur du IIIème arrondissement de Paris, la plus vieille que l'on puisse imaginer sur la Capitale, ne cessera d'étonner … fonction des chefs et des propriétaires successifs ! Aujourd'hui, c'est Allan Geaam qui veillera à la destinée d'un lieu que l'on pourrait envisager hanté ! Poutraisons, pierres de taille, miroirs dorés et tomettes associés, comment ne pas céder à une ambiance aussi ensorceleuse ? Le foie gras poêlé, sa pomme d'amour Royal Gala, suc de Porto aux quatre épices, les (noix de) Saint-Jacques juste snackées, à l'huile de truffe noire, caviar d'aubergine, croustillant d'herbes craquantes, et le nid d'ange, champignons du moment, œuf poché et piment d'Espelette, provoqueront un étonnement non embarrassant. Le filet de bœuf, façon Chateaubriand, os à moelle sur lit de salade mêlée, noix, champignons des bois, le homard entier et décortiqué, artichaut en poivrade, émulsion d'épinard, gnocchis, écume de homardine et le canard en magret tronçonné, croûte de praline rose, polenta en frite généreuse, légumes et jus réduit, il serait fort injuste que de ne pas reconnaître qu'ici savoir cuisiner est un don familier ! 
Le soufflé (chaud) au Grand Marnier, glace à la vanille Bourbon, ferme juste ce qu'il faut (étant sous-entendu qu'il ne s'effondrera pas au premier coup de cuillère), le lingot au chocolat or de Nicolas Flamel, glace caramel beurre demi-sel et la coque fruits rouges, confiture de lait, glace noix de pécan caramélisées, avec son coulant de chocolat chaud déversé (histoire de vous faire fondre de plaisir ?), mettront la barre assez haut en tout cas suffisamment pour que cette table prenne ses distances avec nombre de ses consœurs Parisiennes ! Il ne vous reste plus qu'à vérifier !
Notre dégustation de vin : Beaune du Château - 1er Cru - Domaine Bouchard père et fils - 2009.
Menu déjeuner 18,50 €. Menu gourmand 33 €. L'Achimie des Saveurs : Menu dégustation 55 €. Forfait boisson route des vins 20 €. Menu déjeuner 18,50 €. Menu enfant 9,90 €. Carte : Entrées de 12 à 20 €. Plats de 20 à 30 €. Desserts de 10 à 14 €.

Auberge Nicolas Flamel
51, rue de Montmorency
75 003 Paris
Tél. : 01 42 71 77 78
Note : 14/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire