dimanche 25 janvier 2015

Dix-Huit - 75 017 Paris


Une identité bien appréciée

On aura, ici, eu soin de passer le « passé à la trappe », et de revisiter l'espace qui, du Giorgio (le prédécesseur fort apprécié avant qu'il n'appliquât une politique tarifaire suicidaire), ne se sera pas franchement inspiré ! 
Les tons jaune, gris et blanc, s'effaceront derrière un mikado géant, des miroirs en soleil d'osier, ou sous des suspensions prêtes à s'envoler, une manière d'associer des tons pas très gais à une ambiance un poil aseptisée, manquant, à mon goût, quelque peu de personnalité !
L'œuf à basse température (presque au plat, pour être clair), ses champignons de saison et son émulsion de chanterelles, une alchimie (très) positive, et l'assiette de charcuterie dite « à partager », bœuf Wagyu séché, porc Ibérique (elle eut été parfaite pour une seule personne), s'inscriront dans le bien pensé voire le peaufiné. La canette de Challans, jus aux cinq épices, sa tombée d'épinard frais sautés, rosée à cœur, et la pluma Ibérique mijotée pour deux, légumes de saison en poêlon couvert, dévoileront des produits recherchés, justement saisis, et une identité bien appréciée, celle d'un chef, Aaron Isim. 
Côté desserts, le domaine privilégié du pâtissier, Nicolas, le second de cuisine, le moelleux aux marrons, crème de châtaigne, et puma miso, un délice de saveurs mêlées, la galette au potimarron, espuma miel et cardamone, sa glace au pain d'épices, et la crème citron et kalamansi, physalis et meringue Italienne en touches dispersés, il ne faudra pas s'étonner si vous décidiez de prolonger l'effet et d'en requérir une autre « tournée ».
Notre dégustation de vin : Château Carbonnieux - Pessac Léognan - Grand cru classé de Graves - 2010.
Menus déjeuner 19 et 24 €. Carte : Entrées de 9 à 24 €. Plats de 19 à 55 €. Desserts de 9 à 13 €.
Fermé samedi midi et dimanche toute la journée.

Dix-Huit
18, rue Bayen
75 017 Paris
Tél. : 01 53 81 79 77
Note : 13/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire