dimanche 11 janvier 2015

La Méditerranée - 75 006 Paris


Bon sang ne saurait mentir !

Ce sera toujours un (réel) plaisir que de « pénétrer l'âme » de ce genre de table, une table à l'ancienne avec du vécu, et une « traçabilité » incontestable du genre qui vous procure un léger frisson dans le dos ! 
Située à deux pas du Sénat et du Jardin du Luxembourg (on ne saurât faire plus proche) cette institution de la gastronomie, issue des années cinquante, reprise (18 ans auparavant) par Raphaël Waldruche de Montrémy et Genevève Jabouille (ex-femme du pilote de F1) ne saurait donc « mentir » ! Ici, rien (ou presque) n'aura vraiment varié, ni le bleu d'Azur de la devanture, ni les coins alcôve, leur banquette de velours, et, encore moins, les dessins de Jean Cocteau, Christian Lacroix, ou Raymond Peynet sur les cartes-menu ! Le thème de la Méditerranée sera clairement affiché ! Le tartare de thon rouge à l'huile d'olive de la Vallée des Baux, ses pommes allumettes, la soupe de poissons de roche, sa rouille, et les supions croustillants du littoral, sauce Espagnole, chorizo et herbes fraîches, nous conterons une histoire, certes, pleine de saveur, mais, un poil courte ! 
Ceci dit, pour les (petits) appétits, ou ceux en excès de calories, aucun problème ! Côté sole meunière, préparée sur le guéridon, environ 500 gr, sa purée maison en cassolette, daurade Royale laquée au miel, polenta crémeuse au vieux Parmesan, et Saint-Jacques d'Erquy à la plancha, purée de potimarron, châtaignes et agrumes, rien à redire, car on s'inscrira là, dans le classiquement (bien) élaboré par le chef, Denis Rippa (qui, rumeur faisant, ne devrait plus être là pour longtemps) ! L'aspect desserts, Mont-Blanc au chocolat, crème de marron confit, sablé au beurre salé, crème de citron meringuée et tarte fine aux grands crus de chocolat Grué de cacao, bien que gustativement intéressants, manqueront, comment dirais-je, de personnalité, et l'on aura tendance à percevoir la « signature » d'un pâtissier quelque peu dépassé ! Seule la pomme en version Amour, son cœur de crumble et crème d'Isigny, se révélera la plus aboutie.
Notre dégustation de vin : Pouilly Fumé Ladoucette 2011.
Menus 29 et 36 €. Carte : Huîtres (Gillardeau/Prat-Ar-Coum) de 16 à 30 €. Entrées de 11 à 23 €. Poissons de 28 à 42 €. Viandes de 23 à 34 €. Fromages affinés de Mme Dubois de 10 à 12 €. Desserts 13 €.
Ouvert tous les jours.

La méditerranée
2, place de l'Odéon
75 006 Paris
Tél. : 01 43 26 02 30
Note : 13/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire