lundi 9 février 2015

Au Petit Marguery rive droite - 75 017 Paris


Le bien vivre à la Française

L'« ambassade » version Rive Droite de cette institution de la « cuisine bourgeoise et de tradition » de la Rive Gauche, là, en plein cœur de l'avenue des Ternes, une ambassade façon Pascal Mousset, le maître des lieux, dirigée par Abdel Rouissi et Jean-Louis Montagne où l'on aura (grand) plaisir à venir s'encanailler les papilles … Ce jour-là, nous aurons la chance de pouvoir apprécier le service de Pascal Mousset, lui-même, car, comme il le précisera, il s'appliquera à « tourner » dans ses établissements pour ne pas perdre l'essentiel, le contact (direct) avec sa clientèle ! 
Ainsi, cave à vins tempérée et chromée, coins en alcôve de cuir chocolaté, et serveurs en tenue style « help garçon » (chemise blanche, gilet noir et tablier blanc), sur un air de Piaf, vous emporteront-ils vers un « ailleurs » gustatifs empreint d'un sens inné du produit, celui du chef Stéphane Mangin, un chef généreux et passionné tout en sincérité. L'assortiment de terrines maison, foie gras, oie et sanglier, volontaire et savoureux on ne peux mieux, le foie gras de canard maison, sa brioche toastée, son chutney de poires, servi à bonne température, et les (fameuses) cuisses de grenouilles, poêlées, en persillade et version bodybuildée, une institution dans l'institution, il ne faudrait pas trop insister pour s'y adonner une seconde fois ! 
Le carré d'agneau rôti à la fleur de Thym, juste rosé (pas assez à mon goût), son gratin Dauphinois, le ris de veau, juste doré, au sautoir, sa « fondue » d'épinard frais, sa sauce aux zeste de citron verts, impeccablement appréhendé, et le filet de bœuf façon Rossini, ses pommes grenailles tranchées, son foie gras poêlé, s'inscriront dans l'excellence d'un savoir-faire indiscutable et indiscuté ! Mais, le « Petit Marguery » ne serait pas le « Petit Marguery » sans l'épreuve (façon de parler, car il en est de bien « pires ») des desserts celle que l'on se doit de passer sans sourciller ! Le soufflé chaud au Grand Marnier (pas flambé devant nous contrairement au « Rive Gauche »), mais tout aussi désarmant, le pain perdu brioché à l'ananas rôti, sa glace vanille, et le sabayon glacé au cacao, son filet de Chartreuse verte, pas le plus abouti (mais, pour certains confrères, ce serait la super réussite) soit dit en passant, s'imposeront comme des modèles de tradition !
Notre dégustation : Aujourd'hui pas de champagne ni vin, rien que de la Chateldon pour tous !
Carte du Petit Marguery : Plat seul 23 €. Entrée/plat ou plat/dessert 31 €. Entrée/plat/dessert 37 €. Formule du jour : Un plat 14,90 €. Un plat + une boisson + un café 19,90 €. Entrées/plat ou plat/ dessert + une boisson 24,90 €. Entrée/plat/dessert + boisson 28,90 €.
Ouvert tous les jours midi et soir.

Au Petit Marguery rive droite
6-4, avenue des Ternes
75 017 Paris
Tél. : 01 45 74 16 66

Note : 14/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire